Les jeunes sont invités à une session d’information sur l’École d’été internationale des jeunes entrepreneurs

Les jeunes adultes acadiens et francophones âgés de 18 à 35 ans, qui aimeraient participer gratuitement à l’École d’été internationale des jeunes entrepreneurs à l’Université de Sherbrooke au Québec du 3 au 16 août, sont invités à assister à une session d’information sur ce programme fort intéressant le 30 mai à Moncton, N.-B.

Janine Arsenault, agente en intégration de la jeunesse au Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE) de l’Î.-P.-É., organise un voyage à Moncton pour l’occasion. Ceux qui voudraient participer doivent cependant lui laisser savoir au plus tard le 23 mai en l’appelant au 854-3439 (aux bureaux de la Société de développement de la Baie acadienne) ou en lui écrivant une note aujanine@ipe.gazel.ca. Le transport sera fournit. Mlle Arsenault explique que le coordonnateur national de l’École d’été sera à la session pour expliquer davantage le programme et pour répondre aux questions des intéressés.

L’agente en intégration de la jeunesse signale que l’Île pourra envoyer deux ou trois participants à Sherbrooke encore cet été. « Le frais d’inscription est de 2 450 $ mais on est à finaliser des commandites pour assurer que les participants n’auront aucune dépense de transport, de logement, de repas ni de participation. »

Le logement se fera dans les résidences étudiantes.

L’École d’été internationale des jeunes entrepreneurs, en sa cinquième année, attire d’habitude une quarantaine de jeunes de huit pays nord-américains, européens et africains. Son objectif est d’initier les jeunes adultes à l’entrepreneuriat et les aider à développer leur potentiel entrepreneurial.

Ce programme favorise l’intégration des éléments de formation et de connaissance de soi par un programme varié d’activités encadrées par une équipe dynamique de professeurs et de professionnels d’expérience en entrepreneuriat.

La méthode d’enseignement de l’école repose sur une approche centrée sur le travail en équipe dans un contexte multiculturel. Réunis en groupes de trois à cinq personnes de différents pays, les participants doivent rédiger, sous la supervision d’une personne-ressource, un plan d’affaires qu’ils présentent devant un jury à la fin du séjour. Les participants assistent aussi à un ensemble de conférences et de tables rondes sur des thèmes associés à la création d’entreprise. Lors du gala de clôture, des prix seront remis pour récompenser les meilleurs travaux.

De plus, plusieurs conférences et témoignages d’entrepreneurs figurent au programme. On prévoit également une série d’activités culturelles, sportives et touristiques.

Shawn Gallant de Wellington, un des participants de l’école de 2001, n’hésite pas à recommander ce programme. « Je pense que tous les jeunes qui voudraient se partir en affaires devraient assister à l’École d’été. C’est une expérience inoubliable. »

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *