RDÉE Î.-P.-É. collabore à la préparation d’un plan d’affaires pour le Comité historique acadien Prince-Ouest

TIGNISH – Le Comité historique acadien Prince-Ouest ltée, appuyé par RDÉE Île-du-Prince-Édouard, élabore présentement un plan d’affaires pour entre autres assurer la survie économique à long terme du « le site historique La Green » où sont venus s’installer les familles acadiennes fondatrices de la région de Tignish en 1799.

Ce site écomuséal et touristique, qui fut nommé Place patrimoniale par la province en 2001, comprend également un terrain qui est protégé archéologiquement depuis 1995.

RDÉE Î.-P.-É. a retenu les services de l’experte-conseil Alméda Thibodeau pour travailler étroitement avec le comité pour développer ce plan. Giselle Bernard, agente en développement rural de RDÉE Î.-P.-É., lui prête main forte dans ses efforts.

L’équipe se prépare à identifier des projets qui pourraient contribuer au développement du site et explore les opportunités d’emplois que ceux-ci pourraient générer. « Le plan s’attaquera donc à trois volets – la programmation, le financement et la promotion, » explique Mme Bernard.

Tous ces efforts devraient mener à une augmentation dans le nombre de visites au site, qui fut développé considérablement au cours des dernières années. Par conséquent, les revenus du site augmenteraient, assurant donc le maintient, le développement continuel et la survie de « site historique La Green ». On pourra donc rendre le site plus actif.

Dans un deuxième temps, l’équipe étudiera les possibilités de développement de d’autres projets historiques acadiens à vocation socio-économique pour la région Prince-Ouest.

« Le comité est bien content d’avoir pu se créer un partenariat avec RDÉE Île-du-Prince-Édouard pour la préparation de ce plan d’affaires, » signale Austin Bernard, le président du comité historique. « Nous venons tout juste de débuter cette collaboration et déjà, nous discutons de toutes sortes de possibilités intéressantes qui pourront davantage nous aider à faire atteindre le plein potentiel du site et de notre comité, tant au niveau économique qu’historique. »

De sa part, signale Francis Thériault, coordonnateur de RDÉE Î.-P.-É., indique que « C’est un plaisir pour nous de travailler de concert avec le Comité historique acadien Prince-Ouest dans le développement de ce plan d’affaires et dans cette étude de projets. Le projet que nous entamons avec le comité historique cadre directement dans notre mandat de développement socio-économique et d’employabilité. Nous sommes entièrement confiants que le processus entrepris par l’équipe mènera à de résultats socio-économiques concrets et à la création d’emplois. »

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *