Les gouvernements annoncent une contribution de 1,2 $ millions pour les Fêtes du 400e anniversaire de l’Acadie

La Société Saint-Thomas-d’Aquin (SSTA) et ses partenaires ont a annoncé le 22 janvier leurs plans de mise sur pied d’une campagne de marketing provinciale d’envergure afin de promouvoir et de coordonner les festivités qui se dérouleront à l’Île-du-Prince-Édouard en 2004.

Ces festivités, qui s’échelonneront sur toute une année, commémorent le 400e anniversaire de fondation de l’Acadie et devraient attirer de nombreux visiteurs à l’Île.

« Je suis très heureux que le gouvernement du Canada démontre son engagement à la communauté acadienne de l’Île grâce à un investissement de plus de 1,2 million de dollars pour les célébrations acadiennes de 2004 », a déclaré l’honorable Joseph McGuire, ministre de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA). « Cet investissement considérable attirera des visiteurs de l’Île-du-Prince-Édouard aux célébrations où l’on fera revivre les grands moments de l’histoire de l’Acadie et générera des retombées économiques pour notre industrie touristique dans l’immédiat et pour l’avenir. »

« Nous espérons que cette campagne permettra aux visiteurs de vivre de nouvelles expériences et de découvrir la culture acadienne unique des collectivités de l’Île », a expliqué l’honorable Hélène Chalifour Scherrer, ministre du Patrimoine canadien, qui contribue également aux activités grâce au Partenariat culturel et économique du Canada atlantique et en vertu de l’Entente Canada – Île-du-Prince-Édouard sur la promotion des langues officielles.

M. Wilfred Arsenault, au nom de l’honorable Elmer MacFadyen, ministre responsable des Affaires acadiennes et francophones à l’Île-du-Prince-Édouard, a affirmé : « Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard est fier de se joindre aux célébrations des réussites des communautés acadienne et francophone. Ces activitéspermettront de mieux comprendre la contribution de la population acadienne et francophone au tissu social de la province tout en présentant des avantages linguistiques, culturels et économiques. »


La campagne, dirigée par la SSTA, incitera les voyageurs éventuels de l’Île et les touristes de l’ensemble du Canada atlantique à participer aux nombreuses activités à ne pas manquer qui se dérouleront dans les régions acadiennes de l’Île en 2004. Il s’agira notamment de mieux publiciser les activités qui auront lieu spécialement pour souligner le 400e anniversaire de l’Acadie dans les différentes régions de l’Île.

Le financement appuiera également tout un éventail d’activités prévues tout au long de l’année dans les collectivités de l’Île.

« Ces célébrations permettront aux communautés acadiennes et francophones dans toutes les régions de la province de faire valoir davantage leur héritage, leur culture et leur contribution au développement de ces communautés », a souligné Maria Bernard, présidente de la Société Saint-Thomas d’Aquin, organisme qui coordonne les célébrations du 400e dans la province et qui travaille en association avec les nombreuses localités d’un bout à l’autre de l’Île. « De plus, les célébrations nous permettront de travailler en collaboration avec plusieurs partenaires communautaires ainsi que du gouvernement fédéral, provincial et municipal pour créer des possibilités de développement économique culturel et touristique qui auront des impacts significatifs à court, moyen et long terme. »

Le gouvernement du Canada fournit une contribution non remboursable de 500 000 $ du Programme de développement des entreprises de l’APECA, une contribution de 357,900 $ du Partenariat culturel et économique du Canada atlantique, financé conjointement par l’APECA et le ministère du Patrimoine canadien, et 150 000 $ en vertu de l’Entente Canada – Île-du-Prince-Édouard sur la promotion des langues officielles du ministère du Patrimoine canadien. Le gouvernement de l’Î.-P.-É. prévoit une somme supplémentaire de 50 000 $ en vertu de cette entente.De plus, le gouvernement de l’Î.-P.-É. entreprendra depromouvoir les célébrations du 400e dans l’édition 2004 du guide touristique.

L’Entente Canada – Île-du-Prince-Édouard sur le développement du marché du travail, cogérée par le ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences et le ministère du Développement et de la Technologie de l’I.-P.- É., versera jusqu’à 227 383 $ en salaires et en frais généraux. Ces fonds permettront à sept personnes admissibles d’acquérir de l’expérience de travail précieuse au niveau de la coordination des célébrations.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *