La nouvelle Chambre de commerce acadienne de l’Î.-P.-É. lance sa campagne de recrutement

Les entrepreneurs acadiens et francophones de la province ont finalement leur propre chambre de commerce – un regroupement qui les aidera à mieux s’informer sur les divers changements qui se passent dans le monde des affaires et qui leur fournira des opportunités de se trouver de nouveaux partenaires.

De plus, grâce à un partenariat avec la Greater Summerside Chamber of Commerce, la Chambre de commerce acadienne de l’Île- du-Prince-Édouard offrira toutes sortes de bénéfices à ses membres, y compris des taux bien réduits sur des cartes de crédit; des occasions de bénéficier de taux de groupes pour l’assurance vie, médicale, dentaire et d’infirmité; des échanges de toutes sortes d’information; des opportunités de formation; des occasions pour discuter avec d’autres gens d’affaire et de vous trouver des partenaires d’affaires; et des occasions de marketing en groupe.

Également, les membres pourraient se qualifier pour les prix d’entrepreneurship de la chambre de commerce de Summerside.

Le président par intérim Léo-Paul Arsenault de Day’s Corner explique qu’on vient tout juste de lancer une première campagne de recrutement de membres. Il considère que le fait que les entrepreneurs membres aient l’occasion de participer à des déjeuners et des dîners-conférences couvrant une grande variété de sujets, des visites d’entreprises et des réceptions du genre « business mixers » devrait aider à attirer les gens.

Il remarque qu’on cherchera à organiser des activités provinciales en plus de diverses activités régionales afin de donner autant d’occasions que possible pour les entrepreneurs de participer.

Aussi, comme cadeau, les membres recevront un abonnement gratuit au Journal des chambres de commerce de l’Atlantique et au Atlantic Chamber Journal.

«Le monde des affaires change et les entrepreneurs doivent rester informés de ces changements» explique le président. « Nos objectifs sont de fournir à nos membres les renseignements les plus à jour que possible pour leurs affaires. »

M. Arsenault signale que sa compagnie, LP Electronics, est membre de la chambre de Summerside depuis plus de 10 ans. Il en a retiré bien des bénéfices. C’est pourquoi aide à lancer la nouvelle chambre acadienne.


« Comme petite entreprise, si on a besoin d’informations en marketing ou en finances, par exemple, il est impossible de faire venir des experts en raison du prix. Mais comme groupe, il est bien plus facile de faire venir un conférencier pour nous parler de sujets comme ceux-là » signale-t-il.

Les chambres de commerce sont aussi d’excellents groupes de lobbying, note M. Arsenault. L’union fait la force – donc les revendications des chambres de commerce ont bien plus de pouvoir que celles d’une seule entreprise.

Il y a déjà quelques temps, le Comité de promotion économique de la région Evangéline parlait d’un tel regroupement car il voyait tant d’opportunités de coopération entre entrepreneurs. Les membres du comité ont alors approché le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE) de l’Île-du- Prince-Édouard pour voir si cet organisme pourrait s’embarquer. Comme prévu, cette idée fut accueillit à bras ouvert; le RDÉE a alors mandaté son agente de développement rural, Giselle Bernard, de coordonner le projet de création d’une chambre de commerce.

Alors, après beaucoup de recherche et de planification, on a formé une alliance avec la chambre de Summerside. On a formalisé ce partenariat par la signature d’un protocole d’entente lors de la récente Rencontre économique 2002, tenue à Abram-Village. Les membres de la nouvelle chambre acadienne deviennent aussi automatiquement membres de la chambre partenaire à Summerside.

Mme Bernard prépare des trousses pour envoyer aux entrepreneurs acadiens et francophones de l’Île. Cependant, il est possible qu’on manque certaines personnes ou encore, il est possible qu’une entreprise soit francophone ou aie une capacité francophone sans qu’on ne le sache. Ceux qui voudraient recevoir une trousse d’information gratuite sont demandés de communiquer avec Mme Bernard au RDÉE de l’Î.-P.- É., situé dans les bureaux de la Société de développement de la Baie Acadienne au 48, chemin Mill, à Wellington.

À noter que ceux qui achètent leur membership pour l’année 2003-2004 recevront un membership gratuit pour le reste de l’année financière présente, qui se termine à la fin mars 2003.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avecGiselle Bernard, agent en développement rural du Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE) de l’Î.-P.-É., au (902) 854-3439.

Bas de photo : Le président du Greater Summerside Chamber of Commerce, M. Blair Campbell, à la gauche, et M. Léo-Paul Arsenault, président de la nouvelle Chambre de commerce acadienne de l’Île-du-Prince-Edouard, viennent de signer un protocole d’entente. Observant la signature historique étaient Jeanette Arsenault, présidente-sortante de la chambre de Summerside, et Giselle Bernard, agente en développement rural du Réseau de développement économique et d’employabilité de l’Île-du-Prince-Edouard.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *