Le nombre de visiteurs au Marché des fermiers augmente de 30 pour cent

Anne Gallant d’Illusions artistiques.

ABRAM-VILLAGE – Même à la mi-saison, les vendeurs du Marché des fermiers de la région Évangéline constatent que leurs ventes hebdomadaires sont considérablement plus élevées qu’elles ne l’étaient l’an dernier.

« Nous voyons une augmentation de 30 pour cent dans le nombre de visiteurs chaque semaine » affirme le gérant Cédric Gallant. « Environ 350 personnes viennent magasiner au Marché à chaque samedi matin dans l’Étable, sur le terrain de l’Exposition agricole et du Festival acadien de la région Évangéline à Abram-Village. C’est excellent! »

Les vendeurs ont donc « aucun regret » de s’être embarqués dans ce projet en cette deuxième année d’existence du Marché, ajoute-t-il. En effet, ils parlent déjà de la troisième année. « Nous viserons une autre augmentation de visiteurs de 30 pour cent. »

Cette année, on y trouve 11 vendeurs réguliers. Cinq autres y viennent de temps à autre. De plus, les membres du programme Entrepreneurship jeunesse occupent toujours cinq ou six autres tables.

On y trouve une grande variété de fruits et de légumes, du poisson, des saucisses, du pain, des pâtes, des sauces, du café et bien d’autres aliments, mais on y trouve également des belles pièces d’art et d’artisanat et des meubles de jardin, tous de très haute qualité.

Un attrait important cette année est le service de déjeuners, que M. Gallant considère « un gros, gros succès ».

Il s’attend que les résultats positifs de cette année continueront à se multiplier au fur et à mesure que la saison progresse et que les produits offerts continuent à s’accroître dû à la maturité des fruits et légumes.

Le Marché continuera à offrir ses produits et services tous les samedis de 9 h 00 à 13 h 00 jusqu’au 11 octobre inclusivement.

Le gérant signale que l’établissement du Marché n’aurait guère été possible sans l’appui de Giselle Bernard, agente en développement rural de RDÉE Île-du-Prince-Édouard. Celle-ci a apporté un support incroyable aux organisateurs pendant leurs deux premières années de planification et d’organisation.

À son tour, Mme Bernard se dit extrêmement contente des résultats du projet. « C’est un modèle parfait des projets dans lesquels on aime s’impliquer. On donne un appui à un projet communautaire jusqu’à ce qu’il puisse voler de ses propres ailes, et ensuite on lui laisse l’opportunité de s’envoler. La gérance et l’équipe de direction de ce projet particulier sont bien solides et pourront dorénavant faire fonctionner le Marché par eux-mêmes. »

Ce projet permet entre autres la création de nouveaux emplois, tout en diversifiant les occasions d’affaires pour les gens locaux.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *