Des étudiants universitaires s’informent sur le mouvement coopératif

Une vingtaine d’étudiants de l’Université St-Thomas à Fredericton, N.-B., ont récemment passé deux jours dans la région Évangéline pour apprendre davantage comment fonctionne cette « Capitale mondiale de la coopération ».

Les jeunes, qui sont inscrits dans un programme d’études sociales, sont arrivés le 24 octobre. Ils sont d’abord allés au Musée acadien de l’Île-du-Prince-Édouard à Miscouche pour recevoir une orientation générale sur les Acadiens de la province et de la région Évangéline et une introduction au mouvement coopératif de l’Île.

Janine Arsenault, agente en intégration jeunesse chez RDÉE Île-du-Prince-Édouard, a guidé le groupe dans ses visites à la Caisse populaire Évangéline à Wellington et à la Coopérative du Salon funéraire Évangéline à Urbainville.

Le 25 octobre, c’était Angèle Arsenault, présidente du Conseil de développement coopératif, qui a agit comme guide du groupe. Les étudiants se sont d’abord rendus au Centre d’affaires communautaire Évangéline à Wellington où ils ont reçu des sessions d’information sur la Coopérative de la Radio-Acadie et la Coopérative d’Artisanat d’Abram-Village.

La classe s’est aussi rendue à la Coopérative Le Chez-nous à Wellington et finalement à la Coopérative de Wellington pour visiter les locaux et pour recevoir des informations sur l’opération de ces organisations.

Les jeunes, évidemment curieux d’en apprendre beaucoup sur le système coopératif, ont posé de multiples questions lors de leur passage en sol insulaire.

Cette tournée permettra aux jeunes d’en appendre davantage sur les possibilités d’emplois dans le secteur coopératif à l’échelle locale.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *