Les participants d’Entrepreneurship jeunesse en ont appris beaucoup cet été

Les 20 jeunes participants du programme Entrepreneurship Jeunesse 2003, parvenant de diverses régions acadiennes et francophones de la province, affirment qu’ils sont très contents ce de ce qu’ils ont accompli au cours de l’été. Malgré qu’ils se sont rendus compte que c’est tout un défi que de mettre en oeuvre sa propre entreprise, chaque participant a tout de même trouvé que l’expérience a été très enrichissante.

C’est ce que les jeunes ont laissé savoir lors de la soirée de clôture du programme, tenue le 16 octobre à Abram-Village. Janine Arsenault, agente en intégration des jeunes dans le développement économique de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, qui a travaillé avec ces jeunes au cours de l’été, appuie leurs commentaires. « Le programme a rencontré un très grand succès cet été. Les jeunes étaient assez gênés au début de l’été mais maintenant, je peux voir qu’ils sont bien plus confiants et qu’ils en ont appris énormément à propos des méthodes de travail avec le public. »

Ce programme, anciennement connu sous le nom de Je veux devenir un millionnaire, offre une bonne initiation au monde des affaires aux jeunes participants. Après avoir reçu un octroi de 100 $ (pour entrepreneurs individuels) ou 150 $ (pour partenariats), les jeunes ont appris à préparer leur propre plan d’affaire et leur budget et ont reçu des avis sur le marketing, la gérance de la production et l’augmentation des ventes.

Cette année, un nombre record de jeunes a participé au programme, produisant une grande variété de produits, y compris des bracelets, des colliers, diverses pièces d’artisanat, des aimants (fridge magnets), des calendriers, des assiettes décorées, des chandelles, des porte-clés et des chandails. Ils ont vendu leurs produits lors de marchés des fermiers, marchés aux puces, festivals et événements et à des sites touristiques comme Spinnakers’ Landing à Summerside ou le Cavendish Boardwalk. Un des jeunes garçons s’est même lancé dans l’exportation de ses produits en Europe.

Lors de leur soirée de clôture, les jeunes ont été félicité par Caroline Landry, agente de développement économique aux Affaires francophones de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, l’agence qui finance le programme, et Louise Comeau, directrice générale de la Société de développement de la Baie acadienne, l’organisme qui coordonne le volet francophone du programme pour la province.

Pendant les cérémonies, les participants ont eu l’occasion de se présenter et de parler de leur entreprise d’été. On a également montré quelques diapositives des jeunes au travail.

On leur a chacun présenté un Certificat de participation ainsi qu’une copie laminée du profil de leur entreprise qui avait paru dans La Voix acadienne.

Plus tôt en journée, les jeunes ont visité le Studio Baobab à Mont-Carmel où le propriétaire Jacques Arsenault leur a expliqué le processus d’enregistrement de disques compacts. Ils sont ensuite allés aux bureaux de La Voix acadienne à Summerside où ils ont appris comment les informations et les photos se rendent du journaliste à l’impression.

Entrepreneurship Jeunesse est la composante francophone du programme Business Builders, qui est géré par la Central Development Corporation.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *