Jeunesse Acadienne fera la promotion de l’entrepreneurship chez les jeunes

Les jeunes Acadiens et francophones de l’Île‑du‑Prince‑Édouard apprendront personnellement ce que l’entrepreneurship peut apporter comme récompenses et comme défis grâce à une nouvelle mesure dirigée par Jeunesse Acadienne de l’Île‑du‑Prince‑Édouard et le Réseau de développement économique et d’employabilité de l’Île-du-Prince-Édouard (RDÉE Î.-P.‑É.), et appuyée par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA).

L’APECA contribuera pour 30 000 $ à ce projet qui fera connaître l’entrepreneurship aux jeunes Acadiens et francophones de l’Île au moyen de formations, de séances de mentorat et de communication de renseignements sur le perfectionnement des compétences. Le projet permettra également la création d’une base de données sur les jeunes Acadiens qui sont intéressés à tirer profit de possibilités et de programmes destinés à les aider à lancer leur propre entreprise.

« L’APECA reconnaît que les plus importants défis de la région de l’Atlantique sont l’exode des jeunes et la nécessité d’encourager les jeunes à explorer l’entrepreneurship et à se lancer en affaires dans leur propre région, a expliqué l’honorable Joe McGuire, ministre de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique. Ce projet visera à transformer des idées d’affaires en projets d’entreprises prospères. Pour ce faire, nous fournirons aux jeunes Acadiens et francophones de l’Île qui souhaitent devenir des entrepreneurs des outils et des possibilités de perfectionnement de compétences. »

La première phase du projet consistera à présenter une conférence à l’Î.‑P.‑É. aux jeunes Acadiens et francophones. Ils pourront assister aux exposés des conférenciers invités et à des ateliers portant sur la rédaction d’un plan d’affaires, les sources de financement pour le lancement d’une entreprise et les études de marché. La conférence est prévue du 11 au 13 juin, au Carrefour de l’Isle-Saint-Jean, à Charlottetown, pendant l’assemblée générale annuelle de Jeunesse Acadienne. Les participants qui progresseront bien et qui seront désireux de poursuivre une carrière en tant qu’entrepreneur pourront profiter d’autres possibilités, notamment des visites d’entreprises prospères appartenant à des jeunes de la région de l’Atlantique, la participation à des cours d’été pour jeunes entrepreneurs à l’Université de Sherbrooke, au Québec, et la participation à une conférence internationale sur l’entrepreneurship.

« Grâce aux fonds de l’APECA, nous pourrons tenter de contrer l’exode des jeunes et créer des occasions pour donner aux jeunes les outils dont ils ont besoin pour se lancer en affaires dans leur propre province, » a expliqué M. Maurice Hashie, directeur général de Jeunesse Acadienne, un organisme sans but lucratif voué à l’épanouissement de la culture acadienne et francophone chez les jeunes de l’Île‑du‑Prince‑Édouard âgés entre 13 et 25 ans.

En mars 2004, l’APECA a annoncé qu’elle appuyait un autre projet d’entrepreneurship à l’intention des jeunes Acadiens et francophones de l’Î.‑P.‑É. Connu sous le nom de PERCÉ, Programme d’entrepreneurship régional, communautaire et économique, ce projet est piloté par la Société de développement de la baie acadienne (SDBA) en collaboration avec le RDÉE Î.-P.‑É. Il appuiera dix étudiants universitaires de l’Île en les mettant en contact avec des entrepreneurs locaux et en créant une base de données afin de jumeler l’expérience et les études des étudiants à des entrepreneurs francophones, l’objectif étant de décrocher des emplois intéressants.

Le RDÉE Î.‑P.‑É. travaillera également avec Jeunesse acadienne pour veiller à ce que les projets se complètent bien et à ce qu’ils aient des retombées maximales pour les jeunes Acadiens et francophones de l’Î.‑P.‑É.

L’APECA accorde du financement à cette mesure dans le cadre de l’Initiative pour jeunes entrepreneurs (IJE), une initiative de 15,6 millions de dollars qui vise le développement de l’entrepreneurship et le perfectionnement des compétences chez les jeunes âgés entre 15 et 29 ans dans la région de l’Atlantique. Il s’agit de l’un des trois volets du Partenariat pour l’entrepreneurship et le perfectionnement des compétences en affaires, annoncé en octobre 2002, qui permet à l’APECA d’investir dans divers projets pour jeunes entrepreneurs.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *