La CCAFLIPE conclue sa première année de fonctionnement et d’apprentissage

SUMMERSIDE – « La période 2003-2004 fut une très bonne première année de fonctionnement pour la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard (CCAFLIPE). Et, bien sûr, il faut dire que ce fut aussi une année d’apprentissage,» a signalé le président sortant de la chambre, Richard Harvey.

Adressant la parole lors de la réunion annuelle de la chambre, à Summerside le 27 mai, M. Harvey a indiqué à la trentaine de personnes présentes que les membres ont également appris que seul les partenariats peuvent assurer la survie d’une chambre aussi petite que la CCAFLIPE.

Parmi les partenariats formés, on retrouve :

– celui avec la Société de développement de la Baie acadienne et le Conseil de développement coopératif (CDC) pour un partage de ressources humaines et de services;

– celui avec RDÉE Île-du-Prince-Édouard pour l’organisation de la Rencontre économique annuelle et le Banquet des entrepreneurs annuel;

– celui avec la Chambre de commerce de Summerside et environs et East Prince Family Violence Prevention Inc. pour l’organisation d’un dîner pour souligner la Semaine de la prévention de la violence familiale;

– et celui avec le CDC et la Caisse populaire Évangéline pour l’organisation de la campagne « L’achat local, c’est l’idéal! »

M. Harvey s’est dit très impressionné que l’on a déjà réussit à recruter une cinquantaine de membres. Il s’est aussi dit très heureux que les autres chambres de l’Île et de l’Atlantique respectent beaucoup la CCAFLIPE et la considèrent déjà comme entité à part égale.

« Nous avons beaucoup accompli pendant notre première année mais nous sommes bien conscients que certaines de nos activités ont mieux fonctionné que d’autres. C’est en essayant de nouvelles choses que nous découvrons ce qui plaît le plus aux gens, » a ajouté le président.

En plus des activités déjà mentionnés, la CCAFLIPE a organisé une série de sessions de formation et d’information pour ses membres, touchant des sujets tels la préparation des formulaires d’impôts, les étalages, le financement, la promotion et le marketing, le commerce électronique et la protection des idées commerciales.

En collaboration avec RDÉE Île-du-Prince-Édouard, la chambre a participé à une tournée promotionnelle dans cinq régions de l’Île (soit Évangéline, Prince-Ouest, Summerside, Charlottetown et Rustico) pour promouvoir les services des deux organismes. Également en collaboration avec le RDÉE, la chambre a embauché un consultant pour lui suggérer des moyens pour développer son image corporative. De plus, comme activité de promotion, la CCAFLIPE a développé un site Web.

« Nous avons été très chanceux au cours de l’été 2003. Nous avons été approchés par la revue Le Journal de la firme Progress Corporation qui voulait faire un reportage spécial sur notre nouvelle chambre de commerce. Le grand article a paru dans l’édition du mois de septembre/octobre, ce qui nous a donné beaucoup de visibilité au niveau atlantique, » a fait savoir le président.

L’exécutif a également eu l’occasion de participer à diverses rencontres de chambres de commerce, tant au niveau régional que provincial et atlantique, ainsi qu’à plusieurs réunions, consultations et tables de concertation.

Et bien sûr, afin d’honorer des gens d’affaires de langue française qui ont laissé leur marque dans la communauté, la CCAFLIPE a instauré le nouveau « Prix de l’entrepreneur distingué », qui fut remis cette année à Alphonse Arsenault de Wellington Construction et René Maddix de Maddix Construction.

Lors des élections, Angie Cormier, qui avait siégé au conseil au cours de la dernière année, fut élue présidente. Léo-Paul Arsenault et Yolande Richard furent réélus aux postes respectifs de vice-président et secrétaire-trésorière. Henri Gallant et Maurice Arsenault furent nommés conseillers. Il reste trois postes de conseillers à combler; il fut suggéré qu’on remplisse ces postes avec des représentants des régions acadiennes et francophones de l’Île.

La nouvelle président a indiqué dans ses remarques qu’on doit continuer à exercer des efforts pour retenir et ramener les jeunes insulaires ici à l’Île pour qu’ils y fassent carrière où qu’ils y établissement des entreprises.

BAS DE PHOTO : Richard Harvey, à la gauche, président sortant de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., félicite les nouveaux élus du conseil d’administration de la chambre, soit la présidente Angie Cormier, le conseiller Henri Gallant, la secrétaire-trésorière réélue Yolande Richard, le vice-président réélu Léo-Paul Arsenault et le conseiller Maurice Arsenault.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *