Les participants du programme PERCÉ se mettent au travail

Douze semaines de mentorat et d’emploi

À l’occasion de la fin de la semaine d’orientation du projet PERCÉ, M. Joseph McGuire, ministre de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, est venu féliciter les participants et leur souhaiter bonne chance dans leurs 12 semaines de mentorat et de travail. On aperçoit avec M. McGuire, de la gauche, la coordonnatrice Giselle Bernard, Mark Richard, Jean Aucoin, Sheldon Arsenault, Krista Bernard, Mélanie Richard, Christian Gallant, et l’animatrice d’ateliers Angie Cormier. Absents de la photo : Andy Gallant et David Millette.

WELLINGTON – Huit jeunes universitaires de l’Île viennent de compléter une semaine de découvertes personnelles et professionnelles en vue de préparation pour une période de mentorat et d’emploi de 12 semaines au sein d’entreprises insulaires oeuvrant dans leurs champs d’études.

C’est par l’entremise du projet PERCÉ (Programme d’entrepreneurship régional, communautaire économique), parrainé par la Société de développement de la Baie acadienne (en collaboration avec RDÉE Île-du-Prince-Édouard), que ces jeunes ont eu l’occasion de revenir à l’Île pour y redécouvrir leur province d’origine ainsi que les possibilités de carrières qu’elle leur offre.

Financé par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, PERCÉ vise précisément à contrer l’exode des jeunes. « Bon nombre de nos jeunes quittent notre province pour poursuivre les études, et ensuite, la majorité de ceux-ci ne reviennent pas à l’Île pour y faire carrière, » signale la coordonnatrice. Giselle Bernard. « Ce que nous cherchons à faire, c’est de montrer à nos jeunes qu’il y a bien des occasions de travail et de carrière ici, spécialement avec toutes les technologies qui sont à notre portée. »

Au cours de la première semaine du projet, on a retenu les services d’Angie Cormier pour mener une série d’exercices intéressants avec les jeunes pour qu’ils apprennent à mieux se connaître. Un deuxième volet de la semaine cherchait à leur faire découvrir des facettes de leur province qu’ils connaissaient peut-être un peu moins.

À Charlottetown, on leur a fait visiter le Centre des technologies de l’Atlantique et le Centre de services aux entreprises Canada/Î.-P.-É. Les participants ont eu l’occasion de visiter le lieutenant gouverneur, M. Léonce Bernard, à sa demeure et de partager un dîner avec le Premier ministre Pat Binns et le membre de l’Assemblée législative pour Évangéline-Miscouche, Wilfred Arsenault.

À Summerside, ils ont visité les installations de Testori Americaset Atlantic Turbines Inc.

Le deuxième volet du projet comprend 12 semaines de mentorat et de travail au sein d’entreprises de l’Île, allant d’une pharmacie à une clinique vétérinaire.

Louise Comeau, directrice générale de la Société de développement de la Baie Acadienne, souhaite bonne chance aux participants. « Nous espérons que ce projet leur permettra de redécouvrir leur province comme lieu où l’on peut faire carrière et où l’on peut confortablement vivre et s’épanouir. »

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *