Des jeunes s’initient à l’entrepreneurship pendant la pause de mars

SUMMERSIDE – Treize jeunes des régions Évangéline, Summerside et Charlottetown ont récemment investi quatre jours de leur congé de mars pour développer leur esprit entrepreneurial lors du camp bilingue « Entreprenons une aventure ! / Break Into Business! » au centre Open For Business à Summerside. Tous ont indiqué que ce fut un investissement qui en a bien valu l’effort.

Livré conjointement par RDÉE Île-du-Prince-Édouard et Open for Business, ce camp interactif avait comme but principal d’initier des jeunes aux principes de base de l’entrepreneurship, tout en leur faisant vivre une expérience réelle de planification, production, promotion et vente de produits, sans oublier le développement d’un plan financier et une visite à un « banquier » pour demander un prêt.

Les organisateurs indiquent que les jeunes ont vécu d’intéressantes réalités qui leur ont fait ouvrir les yeux sur le vrai monde des affaires. En somme, il faut travailler fort pour récolter le fruit de nos efforts.

Développé par le Centre de développement et d’éducation en entrepreneuriat (CDÉE), ce camp a donné l’occasion aux jeunes d’apprendre directement de l’expérience de vrais entrepreneurs. Lors du dîner de la deuxième journée, Mike Compton a parlé aux participants de sa firme de production d’enseignes, Signs 3, tandis que Corey Arsenault, gérant et propriétaire de l’entreprise Coreventures, a donné des détails sur sa cantine d’hôpital, son kiosque mobile de hotdogs et saucisses et son service de location de voiture Hummer. les jeunes ont posé maintes questions.

Pendant les sessions de travail, les jeunes ont d’abord décidé du produit qu’ils vendraient, développé l’idée, identifié les matériaux nécessaires, trouvé les prix des matériaux nécessaires, préparé un budget, visité une agente de prêts pour obtenir les fonds pour la mise en marche de l’entreprise, acheté les matériaux dans divers magasins de la ville, préparé les produits qui seraient vendus, affixé les étiquettes de prix et préparé la publicité.

Ils ont développé et/ou vendu toute une gamme de produits : sacs de bonbons, chocolats de Pâques et fudge fait à la maison, goûters-santé, biscuits pour chiens, balles anti-stresse et jouets du genre sacs « hacki ». D’autres vendaient des tasses avec chandelles et sachets de chocolat chaud tandis qu’un autre offrait des petits pots de fleurs avec graines.

Le jeudi, on a installé des tables de ventes pour les jeunes dans le centre commercial Waterfront Place à Summerside, pendant un couple d’heures.

Lors de leur session d’évaluation, les jeunes ont tous signalé qu’ils avaient bien apprécié leur expérience. Plusieurs ont indiqué leur intention de poursuivre leur apprentissage entrepreneurial par l’entremise de programmes comme celui des Jeunes Millionnaires.

BAS DE PHOTOS

Photo 1 : Jared Arsenault et Donald Gallant sont en pleine production, préparant des sacs de bonbons, de suçons et de fudge en préparation pour une vente lors de la dernière journée du camp entrepreneurial jeunesse « Entreprenons une aventure » à Summerside.

Photo 2 : Matthieu Richard vend ses balles anti-stresse à des clientes du centre commercial Waterfront Place au cours de la dernière journée du camp entrepreneurial jeunesse « Entreprenons une aventure » à Summerside.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *