Deux coopératives sont reconnues pour leur contribution à l’économie et à la communauté

SUMMERSIDE – La Coopérative de Wellington vient d’être nommée «Coopérative de l’année 2005» tandis que le conseil d’administration de la défunte Coopérative de Mont-Carmel vient de recevoir un prix de reconnaissance pour l’énorme contribution que celle-ci a faite à l’économie et au développement communautaire de la région Évangéline au cours de ses 55 années d’existence.

Le Conseil de développement coopératif (CDC) a présenté ces deux prix le samedi 19 mars lors du Banquet des entrepreneurs 2005 à Summerside. Cet événement, une initiative de la Société de développement de la Baie acadienne, fut parrainé par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et la Caisse populaire Évangéline. Deux autres organismes y présentaient des prix.

COOPÉRATIVE DE L’ANNÉE 2005

Le CDC, qui vient d’inauguré le prix de la Coopérative de l’année, a décidé de l’offrir à la Coopérative de Wellington en raison de sa contribution significative au développement économique, coopératif et social de sa communauté.

La coopérative a été fondée en 1937. Ses édifices ont passé au feu en 1958 donc le magasin a dû occuper des locaux temporaires. On a reconstruit en 1964. De 1971 à 1982, on a effectué quatre projets de rénovation afin de satisfaire aux besoins grandissants des membres. En 1990, on a construit le magasin actuel, rattaché au centre commercial Place du Village. Les dirigeants se penchent présentement sur une autre rénovation importante.

Malgré la compétition toujours féroce, la coopérative continue de progresser.

Quelques faits saillants :

  • Au cours des 10 dernières années, elle a généré des retombées économiques directes de 3.6 millions de dollars dans notre communauté;
  • Cette année pour la première fois, ses ventes ont dépassé la marque de 3 millions de dollars;
  • La valeur de ses actifs se situe à 1.2 millions de dollars;
  • De 1964 à 2004, la coopérative a payé au-delà de 500 000 $ en ristournes aux membres;
  • Les membres de notre communauté détiennent 500 000 $ en parts dans la coopérative;
  • Elle fournit du travail pour 10 employés à temps plein et quatre employés à demi temps;
  • Elle compte présentement 1,800 membres;
  • Elle a reçu 16 Prix de performance de Coop Atlantique au cours des 25 dernières années.

L’équipe dévouée de la coopérative compte pour une grande partie du succès de l’entreprise. Le gérant actuel, M. Ernest Arsenault, est en poste depuis 25 ans cette année.

PRIX DE RECONNAISSANCE

En guise de remerciement pour plus d’un demi-siècle de service et de contributions à la communauté, le Conseil de développement coopératif a remit une plaque commémorative de reconnaissance à l’ancienne Coopérative de Mont-Carmel.

Cette coopérative a cessé ses opérations en 2004. Fait à souligner : suite aux remboursements de ses comptes, la coopérative a été en mesure de redonner 97 pour cent de la valeur des parts à ses membres.

Fondé en 1949, le magasin était d’abord connu sous le nom Le Magasin du peuple et fonctionnait selon les principes coopératifs. Il fut constitué officiellement en 1970 sous le nom l’Association coopérative de Mont-Carmel. Pour la majorité de son existence, la coopérative a réussi à réaliser un profit et à remettre annuellement des ristournes à ses membres.

La coopérative a connu un grand succès pendant plusieurs années, grâce à l’appui des membres, à l’effort continu de son conseil d’administration et au grand dévouement de sa gérance et ses employés. Parmi ses plus récents gérants et gérants-adjoints, on retrouvait Ronnie et Jeanne Durant, Nola Richard, Claudette Gallant et Eric Richard.

BAS DE PHOTOS

No. 1 : Angèle Arsenault, présidente du Conseil de développement coopératif, présente le nouveau prix de La Coopérative de l’année 2005 à Gerry Reichheld, au centre, président de la Coopérative de Wellington, et un prix spécial de reconnaissance à Roger Gallant, président de la défunte Coopérative de Mont-Carmel.

No. 2 : Angèle Arsenault, à la gauche, présidente du Conseil de développement coopératif, assistée par Alfred Arsenault, à la droite, directeur général de la Caisse populaire Évangéline, présente le nouveau prix de La Coopérative de l’année 2005 à deux représentants du Conseil d’administration de la Coopérative de Wellington, soit le président Gerry Reichheld et la conseillère Erma Arsenault.

No. 3 : Angèle Arsenault, à la gauche, présidente du Conseil de développement coopératif, assistée par Alfred Arsenault, à la droite, directeur général de la Caisse populaire Évangéline, présente un prix spécial de reconnaissance à trois membres de l’exécutif de la défunte Coopérative de Mont-Carmel, soit la vice-présidente Corinne Gallant, la secrétaire Louise Gallant et le président Roger Gallant.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *