L’APECA et l’Association des pêcheurs du Comté de Prince examineront des options de diversification de l’économie

SUMMERSIDE – le 13 mai 2005 – L’Association des pêcheurs de comté de Prince et l’Agence de promotion économique de Canada atlantique (APECA) examineront bientôt des options de diversification de l’économie des collectivités se trouvant dans la Zone de pêche du homard 25 (ZPH 25), qui s’étend de North Cape à Victoria.

En effet, l’APECA contribuera pour 112 500 $ à un projet visant à aider les pêcheurs qui éprouvent des difficultés économiques en raison de la diminution des prises de homard dans la ZPH 25, où se pratique la pêche d’automne. Cette mesure visera donc à développer et à diversifier l’économie d’une région grâce à des projets qui profiteront aux personnes qui choisissent d’abandonner leur métier de pêcheur.

« J’ai le ferme espoir que ce projet sera le début d’une nouvelle ère pour la région, explique le ministre de l’APECA, l’honorable Joe McGuire. Chaque collectivité présentera ses idées, et j’estime qu’en travaillant avec ces collectivités, en nous penchant sur leurs idées et en en tirant le meilleur parti, nous pourrons faire des progrès considérables vers l’épanouissement des collectivités côtières. »

Un gestionnaire de projet a déjà été embauche, et on engagera en expert-conseil indépendant qui guidera l’Association au cours du processus. Des organismes de développement économique régional financés par l’APECA, comme la Central Development Corporation, Resources West et la Société de développement de la Baie acadienne, participeront également au projet.

« La diminution des prises de homard dans notre région ces dernières années a eu des répercussions négatives sur nos collectivités. Nous nous engageons donc à examiner de nouvelles activités de développement économiques et nous encourageons les gens à participer au processus et à transmettre leurs idées », mentionne le président de l’Association des pêcheurs de comté de Prince, Shelton Barlow.

À la suite du processus de consultation communautaire, on élaborera un plan d’action avant mars 2006.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *