Chronique 3 – RDÉE Canada : Développement économique en action

Le tourisme, en pleine expansion!

Par : APF
Editeur : Association de la presse francophone

Le tourisme au Canada n’est plus ce qu’il était à la fin du dernier millénaire. Autant du côté francophone qu’anglophone, le tourisme est devenu une véritable force en développement. On a qu’à penser à la Semaine du tourisme au Canada. Créée il y a quelques années pour promouvoir ce secteur important, cette semaine a été abandonnée en 2005 au profit du Mois du tourisme au Canada.

Se déroulant en juin, ce Mois du tourisme est coordonné par l’Association de l’industrie touristique du Canada et se déroule sous le thème : «Grâce au tourisme, le Canada se réjouit».

Ce mois permet d’attirer l’attention des Canadiens et des gouvernements à l’importance économique que contribue le tourisme au Canada. En effet, le tourisme est une industrie de 55 milliards $ (montant dépensé en 2004 par les voyageurs d’affaires et d’agrément) qui emploie 1,6 million de personnes (temps plein et temps partiel/permanent et saisonnier) au pays.

Avec de telles données, il n’est pas surprenant de constater que le Canada occupe le 10e rang parmi les destinations les plus populaires au monde; environ 39 millions de voyageurs non résidents sont entrés au Canada en 2004.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le tourisme, ce n’est pas uniquement l’affaire de grandes compagnies. Des quelque 190 000 entreprises canadiennes reliées au domaine touristique, 88,8 % ont moins de 20 employés, 10,2 % ont de 20 à 100 employés, et seulement 1 % ont plus de 100 employés.

Au-delà de toutes ces données, le tourisme permet aux Canadiens de découvrir et d’apprécier leur pays, et de mieux comprendre leurs concitoyens. De plus, socialement parlant, le secteur touristique est un joueur-clé. L’industrie soutient une foule d’expériences culturelles, de possibilités d’apprentissage et d’activités récréatives.

Les francophones aussi

Le tourisme, c’est aussi une question de langue et de ce côté, les francophones sont impliqués à fond. Le tourisme, c’est un des quatre secteurs d’interventions prioritaires du Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE) du Canada.

Ce secteur ne cesse d’évoluer puisqu’en 2000, il reposait essentiellement en une seule stratégie : celle de créer un Corridor touristique francophone pancanadien.

L’idée a fait son bout de chemin et un groupe de travail ponctuel en tourisme a été mis sur pied à la fin de l’année 2002 afin de mettre sur pied une stratégie nationale dans le secteur du tourisme francophone au pays.

Cette stratégie, qui a été lancée en 2003, aura permis au RDÉE de tisser des liens entre les provinces et les territoires, ainsi que divers organismes clés telles la Commission canadienne du tourisme et l’Association de l’industrie touristique du Canada.

Au-delà de ces liens, il y a les actions posées qui sont gages d’un avenir meilleur. Donc, le secteur touristique francophone pourra compter, d’ici peu, sur une échelle de classification des services touristiques en français offerts dans les communautés francophones et acadiennes du pays.

Cette chronique a été développée grâce au partenariat entre RDÉE Canada et l’Association de la presse francophone.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *