Une destination acadienne offre de délicieux repas au homard et une excellent programmation culturelle

Abram-Village, Î.-P.-É., le 14 juillet 2005 –Des joueurs clés de la région Évangéline se sont rassemblés au printemps pour élaborer un plan stratégique pour mieux promouvoir leur région acadienne unique. Les idées créatives qui en sont ressortis comprennent une campagne promotionnelle majeure pour positionner la région comme destination première pour la dégustation de délicieux homards « acadiens » de l’Île ainsi qu’une programmation culturelle et artistique élargie.

Ces initiatives ont reçu un appui financier aux niveaux fédéral, provincial et local. L’Agence de promotion économique du Canada atlantique a contribué 66 583 $ par l’entremise de son Programme de développement des entreprises, le gouvernement provincial a investit 28 767 $ et divers partenaires communautaires ont fait des contributions financières et en ressources humaines. Pour sa part, RDÉE Île-du-Prince-Édouard a assuré l’embauche de sous-traitants responsables de la coordination du projet de homard et de la mise en oeuvre de la programmation culturelle touristique. D’autres sources de financement sont à la veille d’être confirmées.

« La région Évangéline est une destination culturelle acadienne de premier rang pour ceux à la recherche de la culture acadienne où les insulaires ainsi que les visiteurs peuvent se régaler de musique vibrante, de chansons inspirantes, de pas de danse endiablés et de comédie, » a signalé Joe McGuire, ministre de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, parlant au nom du Gouvernement du Canada. « Je considère que ces repas aux homards ainsi que les événements planifiés, les ateliers culturels et la galerie d’art signifieront des visites de plus longues durées, donc des répercussions sociales, culturelles et économiques. »

« La culture acadienne de la région Évangéline, y compris ses soupers-spectacles, ses concerts et ses festivals, continue d’être un élément clé qui aide à convaincre les visiteurs à venir passer leurs vacances à l’Île plutôt qu’ailleurs. Les nombreux repas au homard seront un atout important cette année, » a signalé Philip Brown, Ministre provincial du Tourisme, parlant au nom de la Province de l’Île-du-Prince-Édouard. « Nous présumons qu’une fois les gens rendus ici, ils visiteront également d’autres régions. Donc, l’investissement gouvernemental dans ce projet bénéficiera à toute la province. »

« Le nouveau circuit côtier North Cape, notre campagne de promotion du homard de la région et ce projet de programmation culturelle nous offrent toute une gamme de nouvelles possibilités et de nouveaux marchés, » a indiqué Réjeanne Arsenault, présidente de l’Association touristique Évangéline, lors d’une conférence de presse le 14 juillet pour annoncer les détails du projet. « Nous avons discuté du fait que les visiteurs qui viennent à l’Île s’attendent déjà à manger du homard, alors pourquoi pas dans la région où le homard fut tout d’abord commercialisé par les Acadiens au 18ième siècle. »

Dans les annonces publicitaires de la campagne, qui sont incluses dans les publications touristiques publiées par la province, on voit un savoureux homard rouge, accompagné du message « Une p’tite bouchée à mi-chemin de North Cape : Dégustez notre pince-sans-rire acadien! Vous allez craquer. » Au bas de l’annonce, se trouve le slogan « La région Évangéline, là où on vit et parle en français sur le circuit côtier North Cape. » Environ sept localités de la région serviront des repas à base de homard, qui ont été développés par le renommé Chef Robert Pendergast.

Des panneaux, des affiches et des sculptures créés pour refléter le thème du homard font partie d’un nouveau concept visuel de la composante de promotion du homard de cette stratégie pour augmenter les visites touristiques. L’artiste Bill Gallant a été recruté pour sculpter de grosses pinces de homard d’environ quatre pieds de hauteur, peintes en rouge et placées sur les terrains des sites vendeurs. L’artiste Maurice Bernard peinturera une immense muraille à l’usine de poisson locale.

Plusieurs activités culturelles ont été développées. On retrouve maintenant dans la région deux soupers-spectacles et plusieurs autres genres de spectacles démontrant les merveilleux talents des artistes de calibre international de la région et reflétant la culture acadienne locale.

« La Cuisine à Mémé », mettant en vedette deux des membres de l’ancien groupe Barachois, jouera pendant sept semaines à la Salle paroissiale de Mont-Carmel, soit les lundis et mardis soirs à compter du 11 juillet. La production rend un hommage respectueux à la contribution des artistes de la région à la culture, la musique, la danse et la comédie acadiennes. « Docteur dans la maison » sera joué au Centre Expo-Festival à Abram-Village à tous les mercredi soirs du 6 juillet au 24 août.

Afin d’appuyer les composantes culturelles uniques de la région, une petite galerie d’art, une variété d’ateliers culturels et nombreux festivals et événements ont été planifiés pour la région. Afin d’aider à promouvoir ces activités d’été, un centre d’information touristique a été établit au Presbytère de Mont-Carmel, où on vendra des pièces d’artisanat et des produits culturels provenant de plusieurs boutiques, artisans et artistes de la communauté.

Le site Web de l’Association touristique Évangéline, qui se trouve au www.regionevangeline.com , a été renouvelé afin qu’il soit plus attrayant, moderne et interactif. Il présentera un aperçu des divers attraits touristiques, les lieux d’hébergement, les festivals et activités de la région. On pourra y voir une grande variété de photos ainsi qu’une carte géographique de la communauté, de style bande dessinée, que les gens pourront imprimer. Une plus petite version de cette carte servira de brochure touristique et on la trouvera dans les centres d’information touristique de l’Île et chez tous les participants.

BAS DE PHOTO : Lors du lancement de la campagne de promotion du homard de l’Association touristique Évangéline à Abram-Village jeudi matin, on aperçoit, de la gauche, le Chef Robert Pendergast, Réjeanne Arsenault, présidente de l’association, Philip Brown, Ministre provincial du Tourisme, et Wilfred Arsenault, membre de l’Assemblée législative pour Évangéline-Miscouche.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *