La Rencontre économique 2005 misera sur la rétention et le retour des jeunes à l’Île-du-Prince-Édouard

Deux Lauriers provinciaux partageront leurs expériences

Summerside, Î.-P.-É. – le 30 septembre 2005 –Karen Gallant et Denise Arsenault, deux gagnantes provinciales des prix Lauriers de la PME (secteur « Intégration des jeunes dans le développement économique »), partageront leurs expériences et opinions sur l’importance primordiale d’intégrer davantage les jeunes dans l’économie et dans la communauté lors de la Rencontre économique 2005. Cette conférence annuelle, pour entrepreneurs et intervenants communautaires, aura lieu le samedi 15 octobre 2005 de 9 h à 14 h 30 au Centre Belle-Alliance à Summerside.

La rencontre, portant le thème « Nos jeunes : une force économique ! », présentera le fait qu’un grand nombre de jeunes Acadiens et francophones quittent l’Île pour se trouver de l’emploi. On sollicitera ensuite des solutions des participants à ce problème sérieux qu’est l’exode des jeunes, soit pour encourager nos jeunes à rester ici ou éventuellement revenir pour faire profiter nos communautés de leurs nouvelles connaissances et expériences.

Parrainée par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et la Caisse populaire Évangéline, la conférence est organisée conjointement par la Société de développement de la Baie acadienne (SDBA), RDÉE Île-du-Prince-Édouard, la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., l’Association des femmes acadiennes et francophones de l’Î.-P.-É. et le Conseil de développement coopératif.

Puisqu’on adresse un sujet qui est d’importance particulière à la communauté acadienne et francophone de l’Île, nous avons retenu les services d’une conférencière et de panélistes provenant de cette même communauté, soit des personnes qui observent quotidiennement l’effet de l’exode de nos jeunes.

La conférencière principale de la journée, Karen Gallant d’Abram-Village, finaliste provinciale des Lauriers de la PME de 2003, adressera le thème de la journée, « Nos jeunes : une force économique ! » lors de son discours immédiatement suite au dîner. Mme Gallant est comptable de formation, co-propriétaire du Fleuriste Oceana et ancienne propriétaire des Chalets Rendez-Vous. Elle fut également agente de projets de Ressources humaines pendant neuf ans et agente de développement de la SDBA pour trois ans. Par l’entremise de ce dernier emploi, elle livrait la formation « Aide au travail indépendant » pour nouveaux entrepreneurs et aidait aux gens d’affaires à accéder à divers programmes d’assistance entrepreneuriale.

Plus tôt en matinée, suite à une mise en situation intitulée : « Nos jeunes s’en vont : la crise et quelques moyens pour la contourner », on procédera à une discussion sous format de panel : « Il nous faut des employés ! / Il nous faut des emplois ! » Deux entrepreneurs partageront d’abord leurs expériences au niveau de leur participation dans le monde des affaires et parleront de l’importance d’intégrer les jeunes. Denise Arsenault de Stratford, finaliste provinciale des Lauriers de la PME de 2005, parlera de ce qu’elle fait pour intégrer des jeunes dans son entreprise, Atlantic Isle Gourmet Pasta. Ensuite, le chef cuisinier Robert Pendergast, natif de St-Louis, offrira la perspective de l’entrepreneur qui est revenu à l’Île pour travailler suite à des études et des explorations internationales.

Deux jeunes adultes, soit Nicole Drouin de Summerside, directrice générale de la Fédération des parents de l’Î.-P.-É., et Pierre Gallant de St-Raphaël, gérant de la vente de meubles et d’équipements de bureau de HMS Office Supplies, discuteront de leur décision de revenir à leur province d’origine suite à leurs études hors province. Après ces partages, on se divisera en petits groupes de discussion pour parler de la question, « Quoi d’autre peut-on faire? » La matinée se terminera avec une plénière sur les suggestions des discussions. Celles-ci aideront à inspirer et orienter les plans d’actions des organismes partenaires.

Suite au discours principal de la journée, on procédera à deux lancements officiels. D’abord, il y aura le livret promotionnel bilingue du programme PERCÉ, qui vise à contourner l’exode des jeunes. Ensuite, on lancera la version française du DVD « J’peux le faire » de l’Association des femmes acadiennes et francophones de l’Î.-P.-É. Celui-ci comprend des témoignages personnels et professionnels de femmes insulaires, dans le but de sensibiliser les femmes à l’option de l’entrepreneurship et d’autres avenues pour prendre leur vie en main et développer une meilleure autonomie et sécurité économique.

Le frais d’inscription est de 25 $ par personne (repas inclus). Il faut réserver sa place au plus tard le 11 octobre à 11 h en communiquant avec la coordonnatrice Liette McInnis aux bureaux de la SDBA à Wellington au (902) 854-3439, poste 224, ou au liette@ipe.gazel.ca.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *