Le projet de développement d’un nouveau Centre Goéland continue à faire son chemin

CAP-EGMONT – le 27 octobre 2005 – Le comité de travail oeuvrant à développer un nouveau Centre Goéland au Cap-Egmont continue ses démarches et sa planification à plein élan.

« Ce développement prend du temps mais c’est important pour nous de bien faire chaque étape, » signale le Père Eddie Cormier, président du comité de travail. « Le redéveloppement du Centre Goéland est très important pour nous et pour la communauté. Nous avons donc très hâte que notre projet puisse enfin voir le jour. »

Le président explique qu’on a dû modifier certaines parties du plan en cours de chemin pour mieux conformer à des critères d’admissibilité de programmes gouvernementaux. Le comité prépare donc les versions finales des demandes de financement pour bientôt les soumettre aux bailleurs de fonds.

Le plan propose la construction d’un nouvel édifice moderne qui pourrait héberger 48 personnes et qui offrirait de meilleures installations de rencontres mieux adaptées aux besoins de la clientèle d’aujourd’hui. On prévoit également réaménager le site pour qu’on puisse offrir un meilleur terrain de stationnement et un meilleur espace de jeux.

Le Père Cormier a signalé que le comité exerce cependant bien des efforts pour assurer que le centre demeurera un lieu paisible qui est propice aux retraites spirituelles. On vise cependant à attirer une clientèle plus variée afin de rendre le centre plus économiquement viable. On ciblera plusieurs nouveaux marchés potentiels, tels les camps de musique, les regroupements d’aînés, les jeunes, les rencontres d’affaires et les groupes touristiques, soit de l’Île ou de l’extérieur de la province.

Le comité a formé des partenariats stratégiques avec divers autres organismes afin de voir à bonne gestion du développement et aussi pour bien gérer le nouveau centre une fois qu’il sera construit.

Il a également lancé une campagne de prélèvement de fonds, visant à contribuer 20 000 $ envers les frais de construction de l’édifice. Des lettres de demande de dons ont été envoyées.

BAS DE PHOTO : Le Comité de travail du développement du Centre Goéland apporte les touches finales à ses demandes de financement pour son nouveau centre. Assises, de la gauche, sont Marie Bernard du Centre d’éducation chrétienne, Carole Bellefleur de la Société de développement de la Baie acadienne, et Rita Bernard, membre du conseil d’administration. Debout, de la gauche, sont Père Eddie Cormier, président du comité. Giselle Bernard de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, Maurice Hashie de Jeunesse Acadienne, Père Éloi Arsenault, le fondateur du centre dans les années 70 et conseiller actuel, Marie Arsenault, conseillère, et le diacre Cyrus Gallant, conseiller actuel et président fondateur.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *