La petite mais puissante CCAFLIPE termine une troisième année d’apprentissage

SUMMERSIDE – le 29 novembre 2005 – La période 2004-2005 fut « une autre merveilleuse année d’apprentissage » et d’activités pour la petite mais puissante Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard (CCAFLIPE) alors qu’elle prenait davantage sa place sur la scène provinciale et atlantique, signale Angie Cormier, la présidente sortante de la chambre.

« Notre chambre de commerce est peut-être la plus petite à l’Île, mais elle demeure très occupée et s’est gagnée une réputation enviable en très peu de temps parce que nous avons eu le courage de foncer de l’avant avec de nouvelles initiatives, comme la Réception de réseautage provinciale que nous avons suggéré et organisé pour la Chambre de commerce de l’Île-du-Prince-Édouard en novembre 2004 au Delta Prince Edward à Charlottetown,» ajoute-t-elle. « Cette activité, à laquelle on avait invité les membres de toutes les chambres de l’Île ainsi que tous les politiciens fédéraux et provinciaux de l’Île, a connu un si bon succès que l’on a été demandé d’organiser cette réception à nouveau cette année. »

Dans son rapport d’activités, déposé lors de la troisième réunion annuelle de la chambre le 18 novembre à Summerside, Angie Cormier a signalé que la CCAFLIPE a tenté plusieurs activités au cours de l’année. « Nous sommes bien conscients que certaines de nos activités ont mieux marché que d’autres. C’est en essayant de nouvelles choses que nous découvrons ce qui marche le mieux. »

De plus, elle indique que la chambre a appris que la seule manière qu’une chambre de si petite taille peut fonctionner efficacement, c’est avec des partenaires. La CCAFLIPE a donc créé beaucoup de partenariats avec des organismes tels la Société de développement de la Baie acadienne (SDBA), RDÉE Île-du-Prince-Édouard, la Société éducative de l’Î.-P.-É., ProfitHabileté Î.-P.-É., la Chambre de commerce de Summerside et environs, la Chambre de commerce de l’Î.-P.-É. et le Conseil de développement coopératif (CDC), pour n’en nommer que quelques-uns.

Au cours de l’année financière, la chambre a collaboré à l’organisation de :

– cinq sessions de formation ProfitHabileté pour entrepreneurs ;

– une tournée promotionnelle dans quatre régions de l’Île (pendant lesquels des entrepreneurs partageaient des témoignages sur leur recette du succès) ;

– deux rencontres de réseautage (aux Maison des bouteilles au Cap-Egmont et au studio de PIKOI à Charlottetown) ;

– la campagne pré-Noël « L’achat local, c’est l’idéal! » ;

– les Rencontre économiques 2004 et 2005 ;

– et les Banquets des entrepreneurs 2004 et 2005, pendant lesquels on a remis le prix de « l’Entrepreneur distingué » à feu Alphonse et Florence Arsenault de Wellington Construction, René et Alice Maddix de Maddix Construction et Adélard Gallant, lobbyiste-pêcheur du Cap-Egmont, puis le prix du « Jeune entrepreneur de l’année » à James Smith de la petite firme Smith-Kabobs/Smith-Brochettes de Cornwall.

Pour quelques mois, la CCAFLIPE, la SDBA et le CDC se partageaient une employée qui faisait avancer les dossiers des trois partenaires.

Il y a quelques mois, la présidente a eu l’occasion d’adresser la parole au cabinet du gouvernement provincial lors d’une tournée régionale. Elle a pu soulever plusieurs points d’importance à la communauté entrepreneuriale francophone et à la communauté acadienne en général, y compris la question des services en français.

Au niveau de la promotion, la chambre s’est créée un site Web temporaire et a rédigé plusieurs communiqués de presse pour promouvoir ses activités dans les médias. On a aussi effectué une campagne de membership, qui consistait en activités de réseautage, la création d’un dépliant promotionnel et le développement d’une nouvelle épinglette. Le nombre de membres demeure stable.

La CCAFLIPE informe également ses membres sur les dossiers du Forum francophone des affaires en Atlantique, un organisme qui promouvoit les affaires francophones au niveau mondial. De plus, elle informe ses membres sur les activités de la chambre de Summerside, telles la rencontre annuelle, le gala annuel de prix et les dîners mensuels, auxquelles on participe régulièrement. On s’intègre également très bien aux activités de la chambre provinciale et de la chambre du Canada atlantique.

BAS DE PHOTO Les membres de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. ont récemment élu un nouveau conseil d’administration.Celui-ci comprend, de la gauche, le nouvel élu Yves Arsenault de Solutions Interactives, les conseillers Léo-Paul Arsenault de L.P. Electronics, Angie Cormier de AcA Consultants (présidente sortante) et Henri Gallant de HMS Office Supplies, puis l’autre nouvel élu Maurice X. Gallant de XO Consulants. Absents de la photo sont les ré-élus Yolande Richard de la firme Patterson Palmer et Richard Harvey de la firme Richard P. Harvey & Associates Ltd. Le nouvel exécutif sera élu parmi les conseillers au cours de leur première réunion.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *