La SDBA célèbre 10 merveilleuses années de développement économique communautaire

SUMMERSIDE – le 17 mars 2006 – La Société de développement de la Baie acadienne (SDBA) vient de compléter uneannée de célébration de son 10e anniversaire de service à la communauté au niveau du développement économique communautaire.

À l’automne dernier, elle a organisé une journée portes ouvertes à son bureau dans le Centre d’affaires communautaire à Wellington, offrant des visites guidées, un goûter et des petits cadeaux aux visiteurs. Le 11 mars dernier, lors du Banquet des entrepreneurs 2006 à Summerside, elle a clôturé ses célébrations avec la coupure d’un gros gâteau de fête. Elle y avait invité ses présents et anciens présidents et directeurs généraux.

La directrice générale actuelle, Louise Comeau, qui fut également présidente dans les premières années de la SDBA, a offert à la foule un petit voyage dans l’histoire du développement économique acadien à l’Île et surtout dans la région Évangéline. Elle a conclu ses propos en parlant des réalisations de la SDBA.

Un peu d’histoire

La SDBA fut fondée en 1995, poursuivant le travail commencé en 1978 par la Commission industrielle de la Baie acadienne. En fait, la SDBA fut la première société de développement francophone à l’Île.

La SDBA facilite le développement économique en offrant des services aux entreprises et aux entrepreneurs en émergence. Elle vise la santé économique de la région Évangéline et ses environs en favorisant l’entrepreneuriat, la création d’emplois et le développement de projets à vocation économique communautaire. D’ailleurs, la SDBA est soit l’initiateur ou un partenaire dans la plupart des projets de développement économique qui ont vu le jour dans la région Évangéline au cours de la dernière décennie.

Sur le plan des infrastructures mises en place par la SDBA ou par son prédécesseur, mentionnons La Place du Village à Wellington, qui offre des espaces commerciaux et des bureaux, et le Centre des affaires communautaires, qui héberge le Centre d’accès du gouvernement provincial, des bureaux des Affaires acadiennes et francophones de la province, le Centre de formation pour adultes de la Société éducative de l’Î.-P.-É., un espace d’incubation de nouvelles entreprises ainsi que les bureaux de la SDBA et de l’équipe de RDÉE Île-du-Prince-Édouard.D’autre part, la Promenade acadienne sert de centre pour commerces à vocation touristique. L’infrastructure la plus récente est celle qui fournit un service Internet à haute vitesse par le biais de large bande passante, qui fut installée en 2005.

La SDBA fait la promotion de programmes gouvernementaux mis en place pour appuyer les communautés dans leur développement et leur épanouissement. En collaboration avec les deux niveaux de gouvernement, elle offre aussi une bibliothèque de ressources pour entrepreneurs et coopératives. De plus, elle entreprend un rôle de formation des ressources humaines, appuyant les démarches et formations offertes par la Société éducative, ainsi qu’autres programmes tels ProfitHabileté, Manoeuvre de commercialisation et autres.

Par une entente de collaboration avec le Conseil consultatif de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, la SDBA assure un encadrement pour des services aux francophones de toute la province par l’équipe du RDÉE.

Les opérations de la SDBA sont financées par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique. Elle est gérée par un conseil d’administration formé de représentants des municipalités locales, du secteur coopératif ainsi que des secteurs de l’agriculture, de la pêche, du tourisme et de la petite et moyenne entreprise.

BAS DE PHOTO: La Société de développement de la Baie acadienne a officiellement célébré son 10e anniversaire de service à la communauté acadienne et francophone de la région Évangéline et de l’Île en invitant ses présents et anciens présidents et directeurs généraux à couper un gros gâteau lors du récent Banquet des entrepreneurs 2006 à Summerside. On aperçoit de la gauche le président actuel Raymond Arsenault, les anciens président Gilles Labonté et Desmond Arsenault, la présente directrice générale et ancienne présidente, Louise Comeau, l’ancien directeur général Wilfred Arsenault, et l’ancien président Alfred Arsenault.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *