Les gens apprennent à se déstresser

SUMMERSIDE – le 8 novembre 2006 – Environ 70 personnes francophones, soit des employés et bénévoles d’organismes communautaires, des entrepreneurs et employeurs et autres, ont participé au « Samedi d’être bien » le 4 novembre dernier à Summerside.

Cette journée fut organisée pour offrir aux gens l’occasion de découvrir de nouvelles méthodes pour réduire leur stress, améliorer leur mieux-être et augmenter leur productivité au sein de leurs activités de travail, de bénévolat et de famille.  Selon les résultats d’évaluation, les participants ont bien apprécié les sessions de la journée et aimeraient bien que d’autres activités semblables soient organisées.

Le conférencier principal de la journée, René Robichaud de la Nouvelle-Écosse, en tant que président du chapitre Atlantique du Club international de rire, a parlé de l’énorme valeur du rire dans la santé mentale et physique. Il a ensuite livré trois ateliers, avec son épouse Mary-Ann Fisher, sur le thème « Yoga et Rire ». Ils ont offert plusieurs techniques amusantes pour encourager les participants à rire. Tous se rappelleront de leur fameux « ho, ho, ha, ha, ha » pour bien longtemps.

Les gens ont également eu le choix parmi six autres ateliers (certains offerts à plus d’une reprise), ayant pour thèmes la préparation de boîtes à dîner saines, le programme U-fit, la respiration et la relaxation, la santé du dos, l’art et le mieux-être et le tai-chi.

Selon Angie Cormier, la coordonnatrice de l’événement, la santé et le mieux-être des communautés et les milieux de travail deviennent le plus en plus importants afin de prévenir les problèmes de santé, réduire l’absentéisme et accroître les relations saines. « Les recherches démontrent clairement le lien entre le mieux-être des employés et leur niveau de productivité et loyauté dans leurs emplois, » souligne-t-elle.

La journée fut organisée conjointement par la Société éducative de l’Î.-P.-É., le Réseau des services de santé en français de l’Î.-P.-É., la Société de développement de la Baie acadienne, la Société Saint-Thomas-d’Aquin et RDÉE Île-du-Prince-Édouard. L’activité fut financée par des fonds provenant de Santé Canada et de la Division des affaires acadiennes et francophones de l’Î.-P.-É.

BAS DE PHOTO : Les participants à la conférence Samedi d’être bien se sont bien amusés à rire sans raison lors des ateliers du conférencier principal René Robichaud, président du chapitre atlantique du Club international de rire. On voit, de la gauche,Lamine Daou, Monsieur Robichaud, son assistante-épouse Mary-Ann Fisher, Roséline Roy et Louis Arsenault.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *