Des occasions d’affaires pour les petites entreprises de l’Île aux Jeux olympiques

WELLINGTON, Î.-P.-É. – le 5 octobre 2007 – Ce ne sont pas seulement les grosses entreprises nationales et internationales qui peuvent recevoir des contrats pour fournir des matériaux pour les athlètes, les officiels, les bénévoles et les visiteurs aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. De toutes-petites entreprises situées n’importe où en Amérique du Nord – même à l’Île-du-Prince-Édouard – peuvent en bénéficier.

Voilà le message qui fut livré récemment lors d’une session d’information sur les occasions d’affaires des jeux, à Moncton, N.-B. Quelques délégués de l’Île qui ont participé à cette rencontre sont revenus ravis du potentiel d’occasions d’affaires qu’offrent les jeux.

« Il y a une quantité incroyable de contrats qui seront accordés à des entreprises pour fournir toutes sortes de produits pour les gens qui participeront d’une façon ou d’une autre aux jeux – à compter des brosses à dent et des équipements sportifs jusqu’à de la nourriture et des souvenirs du Canada, en passant par les services de traduction et de l’interprétation, » signale Giselle Bernard, agente de développement de RDÉE Île-du-Prince-Édouard. « Il est probable que des petites entreprises ne pourraient pas fournir les grandes quantités de certains produits qui seront nécessaires, mais ces petites compagnies pourraient quand même obtenir des sous-contrats pour fournir une portion des produits. Le potentiel est énorme! »

Elle mentionne que toute compagnie intéressée à fournir des produits et services, peu importe la quantité, devraient afficher leur profil d’entreprise sur le site web www.2010commercecentre.com, le lieu central où les organisateurs des jeux se tournent pour trouver des fournisseurs.

Il est prévu que 7 700 athlètes et officiels de plus de 80 pays, 10 000 représentants des médias et une quantité énorme de spectateurs participeront aux deux séries de jeux, qui se dérouleront en février et mars 2010.

Mme Bernard mentionne que ceux qui auraient des questions peuvent la contacter au (902) 854-3439, poste 230.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *