Deux nouvelles employées pour faire avancer le dossier d’immigration du CIR Évangéline

WELLINGTON – le 12 décembre 2007 – La nouvelle Coopérative d’intégration francophone vient de se doter de deux nouvelles employées pour faire avancer les dossiers de son projet pilote du Carrefour d’immigration rural (CIR) Évangéline.

Bernice Arsenault agira en tant qu’agente de sensibilisation jusqu’au 3 août de cette année. Sa tâche principale sera d’organiser des activités de sensibilisation avec les jeunes de la région à Abram-Village. Elle aura à développer un plan de travail, mettre en œuvre ce plan puis développer une relation de travail avec les organismes de la communauté.

Pour sa part, Michelle Arsenault est la nouvelle adjointe administrative au bureau de la coopérative à Wellington. Elle coordonnera toutes les tâches relatives au bon fonctionnement du CIR d’ici au 31 mars 2008.

Ces deux furent embauchées par l’entremise de projets gouvernementaux.

Le directeur général de la coopérative, Georges Monfray, signale que la coopérative a été fondée l’an dernier pour gérer le projet du CIR Évangéline. Ce projet a comme objectif de mieux préparer la communauté à accueillir des immigrants et ensuite d’assurer la pleine intégration et l’épanouissement social et économique des immigrants dans leur communauté d’accueil. On cherchera spécifiquement à accueillir des gens de l’extérieur qui apporteraient avec eux des expériences de vie et des expertises de travail qui pourraient aider à renforcer la communauté.

« Nos deux nouvelles employées possèdent elles aussi des expertises et connaissances qui nous aideront certainement dans notre cheminement vers la mise en œuvre du CIR, » ajoute le directeur général.

BAS DE PHOTO : Michelle Arsenault, assise, est la nouvelle adjointe administrative de la Coopérative d’intégration francophone tandis que Bernice Arsenault est la nouvelle agente de sensibilisation.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *