RDÉE Î.-P.-É. et l’EPYDC collaborent pour aider les jeunes à surmonter les barrières à l’emploi

WELLINGTON – le 8 janvier 2008 – Continuant ses efforts pour encourager les jeunes à devenir davantage « employables », RDÉE Île-du-Prince-Édouard vient de signer un protocole d’entente avec East Prince Youth Development Centre (EPYDC) en vue d’aider les jeunes à surmonter les barrières à l’emploi.

« Nous collaborons ensemble depuis plusieurs années; de fait, je siège sur le conseil d’administration du EPYDC depuis plus de sept ans, » signale Christine Arsenault, agente de développement du RDÉE responsable du domaine de l’intégration et de l’employabilité jeunesse. « Nous considérions cependant qu’il était rendu temps de formaliser notre collaboration, surtout puisque nous voulons travailler davantage ensemble, surtout sur des initiatives comme le programme Youth Works, qui est commandité par EPYDC. »

Elle signale que le RDÉE fournira dorénavant un espace de bureau, dans le Centre d’affaires communautaire (CAC) à Wellington, à la nouvelle conseillère jeunesse bilingue de Youth Works, Lacey MacDonald. Celle-ci, qui est responsable du district s’étendant de Summerside à Tignish, sera à son nouveau bureau à tous les jeudis après-midi.

De plus, on organisera conjointement des activités ou ses sessions d’information sur des carrières dans divers domaines. Par exemple, une telle session sur les carrières offertes par la Gendarmerie royale du Canada est prévue pour le 12 janvier à 18 h 30 dans la salle de réunion du CAC.

Lila MacIsaac-Buchanan, chef d’équipe et facilitatrice d’emploi du EPYDC, explique que le programme Youth Works s’adresse aux jeunes de 15 à 30 ans qui ont quitté l’école ou qui ont complété leurs études secondaires, mais qui ont besoin de l’aide dans leur recherches d’emplois, dans leur préparation pour s’intégrer dans le marché du travail ou dans leurs plans pour retourner aux études. L’objectif primaire, signale-t-elle, c’est d’aider les jeunes à surmonter les barrières à l’emploi.

On peut aider les jeunes clients à trouver des informations sur des carrières qui les intéressent et la formation nécessaire pour accéder à ces carrières. On peut même les aider à rédiger leur curriculum vitae et à les préparer pour passer en entrevue d’emploi. On encore, on peut leur fournir des informations sur des programmes et services communautaires qui pourraient les aider.

En plus de passer une demi-journée au bureau de Wellington à chaque semaine, Mlle MacDonald peut également rencontrer les jeunes clients et clients potentiels dans les lieux qu’ils fréquentent, soit les cafés, les centres de récréation et les centres communautaires, par exemple, puisque ces jeunes ont tendance à ne pas se rendre à des bureaux professionnels pour demander de l’aide.

« Il faut développer des relations avec eux directement dans leur communauté, » a-t-elle ajouté, indiquant qu’on organise donc régulièrement des activités de groupe pour les clients.

Ceux qui voudraient rejoindre Mlle MacDonald peuvent l’appeler par téléphone au bureau de Summerside au (902) 436-2815 ou dans la région Prince-Ouest sur son cellulaire au (902) 214-0222. Ou encore, ils peuvent lui écrire un message courriel au youthworkslacey@hotmail.com.

Le projet Youth Works est financé par la Stratégie emploi jeunesse du Gouvernement du Canada.

BAS DE PHOTO : Participant à la cérémonie de signature du protocole d’entente entre RDÉE Île-du-Prince-Édouard et du East Prince Youth Development Centre étaient, de la gauche, Christine Arsenault, agente de développement du RDÉE responsable du domaine de l’intégration et de l’employabilité jeunesse; Lacey MacDonald, conseillère jeunesse du programme Youth Works; et Lila MacIsaac-Buchanan, chef d’équipe et facilitatrice d’emploi du EPYDC.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *