PERCÉ double sa capacité : 20 jeunes participent au programme de placement professionnel

WELLINGTON (Î.-P.-É.) – le 4 juin 2008 – Le nombre de places offertes dans le cadre du populaire programme PERCÉ sera doublé cet été afin de fournir une expérience de travail et de mentorat à 20 étudiants de niveau postsecondaire d’un bout à l’autre de la province. Offert depuis déjà cinq ans déjà, le programme PERCÉ a pour but d’offrir aux jeunes qui étudient présentement à l’extérieur de la région une occasion de revenir chez eux. Les étudiants assistent à une séance d’orientation qui est suivie d’un programme rémunéré de stage et de mentorat d’une durée de douze semaines auprès d’un employeur travaillant dans leur domaine d’études.

« Considéré comme une pratique exemplaire à l’échelle nationale, ce programme s’adresse spécifiquement aux jeunes de l’Île qui sont inscrits dans un établissement d’enseignement postsecondaire de l’extérieur de leur province, explique Léona Bernard, coordonnatrice du programme. L’objectif est de les ramener à l’Île et de leur donner une occasion de vivre une expérience enrichissante qui les incitera éventuellement à s’établir à l’Î.-P.-É. pour y vivre et y travailler en permanence. »

En tout, 48 étudiants des niveaux collégial et universitaire ont présenté une demande, mais seulement 20 ont pu être acceptés cette année. L’édition 2008 du programme PERCÉ a été élargi et est maintenant entièrement bilingue – dix des participants sont francophones et les dix autres sont anglophones.

« Le gouvernement du Canada, par l’entremise de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, est fier d’appuyer ce programme innovateur, a déclaré l’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique. Nous allons continuer de travailler avec les organismes qui fournissent des occasions d’emploi aux jeunes de l’Île-du-Prince-Édouard et qui les encouragent à revenir dans l’Île pour se bâtir un avenir et contribuer à l’économie de la province. »

En 2008, les participants au programme étudient dans divers domaines, dont neuf dans le secteur de la santé, soit en sciences infirmières, en kinésiologie, en biochimie ou en médecine expérimentale. D’autres étudient dans des domaines comme les finances, les ressources humaines, l’anthropologie, les droits de la personne, l’éducation, les mathématiques et les arts.

« Le gouvernement de l’Î.-P.-É. est heureux de contribuer à ce programme d’emplois d’été à l’intention des étudiants de l’Île, qui vise à les inciter à revenir dans l’Île, a déclaré le premier ministre Robert Ghiz. Nous avons établi comme priorité d’investir dans les jeunes de l’Île d’une manière qui les aidera à réussir dans leurs études et leur vie professionnelle. »

L’APECA contribuera une somme de 92 000 $ à la Société de développement de la Baie acadienne pour la mise en œuvre du programme. Le gouvernement provincial versera un montant de 50 000 $ versée en parts égales par le ministère de la Santé et le ministère de l’Innovation et de l’Enseignement supérieur.

Le programme PERCÉ débute par une semaine d’orientation et d’exploration personnelle et professionnelle. Par le biais de diverses séances et visites régionales, les participants ont l’occasion d’explorer et de redécouvrir l’Île et les nombreuses possibilités d’emploi que leur province d’origine a à leur offrir. Le programme comprend une formation sur la planification de carrière et financière, les méthodes de réseautage, les entrevues d’emploi et le marché du travail.

BAS DE PHOTO : Lors d’une réception tenue récemment pour marquer le cinquième anniversaire du programme PERCÉ et le lancement de la version 2008 du programme, on aperçoit, de la gauche, le Premier ministre Robert Ghiz (conférencier invité), la participante Linda Hébert, Louise Comeau, la directrice générale de la Société de développement de la Baie acadienne (organisme hôte de PERCÉ), le participant Jean-Luc Poulin, et Caroline Landry, représentante de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *