Quatre entreprises recevront un prix Lauriers lors du Banquet des entrepreneurs 2011

10e ÉDITION DU GALA PROVINCIAL LE 19 MARS

SUMMERSIDE, Î.-P.-É. – le 25 février 2011 – Quatre entreprises francophones de l’Île seront honorées pour leurs grandes contributions au développement économique de leur communauté et leur province lors du Banquet des entrepreneurs 2011, qui aura lieu le samedi 19 mars à 18 h au Centre Belle-Alliance à Summerside.

Au cours de cette 10e édition du banquet provincial, RDÉE Île-du-Prince-Édouard, en tant que conseil de développement économique francophone provincial, remettra à ces entreprises les prix provinciaux du concours Lauriers de la PME 2011 (pour petites et moyennes entreprises).

« Il nous fera un énorme plaisir de reconnaître ces entreprises, soit un transformateur de poisson, un recouvreur de toits, une artiste ainsi qu’un couple qui exploite un gîte du passant et un café, pour tout ce qu’ils font pour créer et maintenir des emplois, pour aider à développer l’économie de nos communautés rurales et pour livrer des services en français, » signale Martin Marcoux, président du Conseil d’administration du RDÉE. « Nos quatre gagnants sont tous des gens et des entreprises reconnus pour leur passion et leur dévouement inlassable envers leur communauté. »

Les gagnants de cette année sont :

Entreprise de transformation 2011 : La Coopérative des pêcheurs l’Acadienne, Abram-Village;
Entreprise de services 2011 : Atlantic Roofers Ltd. (Jean Allain), Winsloe;
Entreprise de service touristiques 2011 : La Petite France/Café Cartier (Hubert et Michèle Lihrmann), Alberton;
Micro-entreprise 2011 : Where Pigs Fly (Lynn Gaudet), Northam.

« Nous invitons donc tout le monde, y compris les parents, amis et collègues des gagnants, à se joindre à nous pour féliciter et encourager nos gagnants lors de notre banquet, » ajoute le président.

COOPÉRATIVES ÉLIGIBLES

M. Marcoux mentionne que les critères nationaux du concours ont été modifiés cette année, à l’insistance de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, pour permettre aux coopératives de participer. Le RDÉE est donc content qu’une coopérative a été sélectionnée par le jury du concours provincial pour recevoir un des prix cette année.

Au cours du Banquet, la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. présentera également son prix de l’Entrepreneur distingué 2011 à feu Richard Bernard de Mont-Carmel.

Les commanditaires principaux du banquet cette année sont l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, la Province de l’Île-du-Prince-Édouard, le Collège Acadie Î.-P.-É., CBDC Central PEI, The Co-operators, la Caisse populaire Évangéline et ProMax 2000.

Les billets pour ce banquet formel à trois services sont en vente, au prix de 25 $ chacun pour membres du RDÉE et 30 $ pour non-membres, aux bureaux du RDÉE à Wellington et à Charlottetown ainsi qu’à la réception du Centre Belle-Alliance à Summerside, jusqu’au 11 mars.

BIOGRAPHIES DES GAGNANTS

Entreprise de transformation 2011 :
La Coopérative des pêcheurs l’Acadienne

Fondée en 1955, la Coopérative des pêcheurs l’Acadienne (CPA) d’Abram-Village s’est forgée à cinq reprises une place au sein des « 101 meilleures entreprises du Canada Atlantique ». En fait, au cours de la dernière décennie, elle est devenue une des plus grandes usines de transformation de homard à l’Île avec ses 190 employés. La CPA s’est positionnée en tant que productrice de fruits de mer de haute qualité et offre une vaste quantité de grandeurs et d’empaquetages de produits. En plus du homard, elle transforme et vend, entre autres, des pétoncles, du crabe, des palourdes de basse et diverses sortes de poisson, sous la marque « Acadian Supreme ». La CPA est certifiée pour vendre au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie.

Entreprise de services 2011 :
Atlantic Roofers Ltd.

Même avant sa vingtaine, Jean Allain savait qu¹il voulait faire carrière dans le domaine du recouvrement de toits. Jean a débuté comme apprentis au sein de la compagnie de recouvrement commerciale et industrielle de son oncle, Arthur Allain, puis est éventuellement devenu gérant de la succursale de l’Île-du-Prince-Édouard. Jean a aidé à installer cette succursale à Winsloe en 1986. Ses débuts furent bien modestes. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, on compte 16 employés (dont neuf francophones) et un immeuble qui héberge la compagnie et certains de ses employés. Il compte parmi ses réalisations les toits de plusieurs écoles, édifices gouvernementaux, hôtels et bâtisses commerciales. Avec d’autres gérants de succursales dans la région atlantique, Jean, un fier Acadien, deviendra copropriétaire d’Atlantic Roofers dans les prochains mois.

Entreprise de service touristiques 2011 :
La Petite France/Café Cartier

Originaire de la France, le couple Lihrmann a décidé de déménager à Alberton pour y installer un gîte du passant en 2003. Leur jolie maison historique, construite entre 1892 et 1894 puis agrandit en 2009, comprend quatre chambres pour visiteurs, chacune décorée dans le style d’une région particulière de la France : Alsace, Provence, Lorraine et Savoie. Puisque les propriétaires offrent une ambiance conviviale et familiale puis sont attentifs aux besoins de leurs clients, leur réputation s’est vite répandue. De fait, plusieurs de leurs clients reviennent d’année en année. Lors de l’agrandissement de la maison deux ans passés, les Lihrmann y ont ajouté le Café Cartier.  On y trouve des mets alsaciens, ainsi qu’une magnifique sélection de desserts et de pâtisseries puis du pain français.

Micro-entreprise 2011 :
Where Pigs Fly

Lynn Gaudet a toujours adoré explorer sa créativité. En 1995, elle a découvert sa vraie passion : la peinture. De fait, elle a développé un style unique, intégrant souvent plusieurs médiums dans chaque œuvre. Les thèmes de la mer et de la nature sont omniprésents dans ses tableaux. Depuis l’incorporation de son entreprise « Where Pigs Fly » en 2002, elle crée de magnifiques œuvres pour vendre comme souvenirs touristiques des Maritimes. Une cinquantaine de boutiques vendent ses produits. Elle a présenté ses œuvres dans plusieurs expositions, se rendant même jusqu’au Festival Interceltique à Lorient en France et à Orlando en Floride.  Elle utilise aussi son art pour animer le programme Génie Arts pour jeunes depuis 2006 et le programme LEAP pour aînés depuis 2009.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *