Atlantic Roofers reçoit son prix

SUMMERSIDE – le 22 mars 2011 – Geoff Allen, à la gauche, agent de programme du commanditaire l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, et Jacinthe Lemire, conseillère de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, remettent à Jean Allain, gérant et bientôt propriétaire d’Atlantic Roofers à Winsloe, le prix Lauriers de la PME, catégorie « Entreprise de service 2011 », pour l’Île.

La cérémonie de remise a eu lieu lors du Banquet des entrepreneurs 2011 le 19 mars au Centre Belle-Alliance à Summerside.

Nous vous présentons intégralement le texte du discours du prix:

« ENTREPRISE DE SERVICES 2011 »
ATLANTIC ROOFERS LTD. (JEAN ALLAIN)

Le désir de tout parent, c’est bien sûr de vouloir assurer que ses enfants aient amplement de nourriture à manger et un toit au dessus de leur tête. Pour sa part, Jean Allain a tendance à interpréter littéralement ce vieux dicton. Pour fournir un toit pour sa famille, il recouvre les toits d’édifices commerciaux, industriels et institutionnels. De fait, la majorité des gens dans cette salle ont sans doute vu le fruit de ses labeurs, probablement sans le savoir.

Pensez par exemple au Credit Union Place à Summerside, à l’édifice fédéral Jean Canfield à Charlottetown, au centre de récréation CARI Complex à UPEI, à l’Hôtel Humberg à Charlottetown ou à l’école de Stratford. Tous ont été recouverts par la compagnie de M. Allain, Atlantic Roofers Ltd. Ou encore, levez immédiatement les yeux vers le plafond de cette salle. Oui, le Centre Belle-Alliance, dans lequel nous sommes maintenant, a bénéficié lui aussi du beau travail de M. Allain et de son équipe.

Jean Allain est né à Grande-Digue, au Nouveau-Brunswick. Il a débuté sa carrière comme apprentis chez Atlantic Roofers Ltd., l’entreprise que son oncle Arthur Allain avait fondé en 1972 à Cocagne. La compagnie a éventuellement grandit et établit des succursales à St. John’s, Halifax, Fredericton et St-Jean. Jean est venu à l’Île pour un an en 1986 pour aider à y installer une sixième succursale à Winsloe.

C’est en 1992 que Jean a déménagé à l’Île en permanence, toujours pour travailler avec la même compagnie. C’est ici que lui et son épouse Linda ont élevé leurs fils Ricky et Jérémy. En 1997, Jean accède au poste de gérant de la succursale.

Les débuts de la succursale de l’Île furent bien modestes. On avait une pognée d’employés et son bureau était situé dans la salle de lavage d’une maison.
Aujourd’hui, alors qu’on célèbre le 25e anniversaire de la succursale, on compte 16 employés (dont neuf francophones) et un grand immeuble qui héberge les bureaux de la compagnie, une maison et deux appartements pour les employés.

Au fil des années, la firme a eu l’occasion de recouvrir les toits de plusieurs édifices gouvernementaux, tels des hôpitaux, des écoles et des bureaux, ainsi que bon nombre de toits d’édifices commerciaux de tous genres.

Atlantic Roofers offre également un service de réparations d’urgences, suite à des problèmes comme des fuites d’eau ou des surplus de neige. Parmi les clients réguliers : les édifices gouvernementaux Shaw, Jones et Sullivan de la province, les usines de Cavendish Farms, et les bâtiments fédéraux comme les bureaux de poste et l’édifice Daniel-J.-MacDonald du Ministère des Anciens combattants. On fait également du maintien général de toits, comme au Carrefour de l’Isle-Saint-Jean, par exemple.

Au niveau atlantique, la compagnie connaît un bon succès. Dépendant du temps de l’année, elle fournit du travail pour 120-150 personnes.

Le fondateur de l’entreprise, Arthur Allain, se prépare à prendre sa retraite. Certains des gérants des succursales, incluant Jean Allain, sont présentement à négocier l’achat de la firme.

Depuis ses débuts, la compagnie a toujours refléter trois valeurs particulières que la famille des Allain tenait à cœur : le respect du client, la qualité du service et le service personnel. Voilà comment la compagnie a bâtit son excellente réputation.

De plus, la compagnie offre une garantie de deux ans sur le travail et 10 ans sur le produit de recouvrement. Atlantic Roofers se fait un plaisir de servir ses clients dans la langue officielle de leur choix. M. Allain estime que 10 pour cent de sa clientèle est francophone.

La compagnie place beaucoup d’importance sur la sécurité au travail. Tous les employés doivent suivre diverses formations. De fait, la succursale de l’Île a mérité des Prix de sécurité à quelques reprises.

La firme est membre de la PEI Construction Association et de cinq de ses sous-comités, chacun visant à améliorer diverses facettes de l’industrie. De plus, M. Allain est membre du Club des lions de Winsloe (c’est lui qui joue le Père Noël et le Lapin de Pâques lors des fêtes), membre du conseil d’administration du Canadian National Institute for the Blind, ancien président du conseil communautaire du Carrefour de l’Isle-Saint-Jean, et ancien membre du Comité des parents de l’École François-Buote. Il continue toujours à faire du bénévolat pour les Jeux de l’Acadie et des Jeux du Canada.

Mesdames et messieurs, en reconnaissance de la merveilleuse qualité de son travail et de son dévouement au développement de l’industrie de la construction de l’Île, le RDÉE se fait un honneur de présenter le prix provincial des Lauriers de la PME, catégorie « Entreprise de service 2011 », à la succursale de l’Île-du-Prince-Édouard d’Atlantic Roofers Ltd. et son gérant Jean Allain.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *