Le projet Radio Acadie reçoit un nouveau souffle de vie

Une coordonnatrice est embauchée

WELLINGTON, Î.-P.-É. – le 17 juin 2011 – Même si on n’en n’a pas entendu parler beaucoup ces derniers temps, le projet d’établissement d’une radio communautaire de langue française pour l’Île est loin d’être mort.

De fait, le Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É. (CDC) et RDÉE Île-du-Prince-Édouard viennent de lui donner un nouveau souffle de vie. Et cette fois-ci, Velma Robichaud, l’agente de développement coopératif du RDÉE, promet qu’on poursuivra sans relâche le projet jusqu’à temps qu’il soit mis en ondes.

« Nous savons bien que ça fait 20 ou 25 ans qu’on parle d’établir une radio communautaire à l’Île et que les démarches ont été prises à plusieurs fois pour faire des études de faisabilité et des études techniques, » signale Mme Robichaud. « À chaque fois, le projet se rendait jusqu’à un certain niveau puis, pour une raison ou une autre, les responsables le mettaient de côté. Cela n’arrivera pas cette fois-ci. »

Elle explique que la communauté, le CDC et le RDÉE croient vraiment en ce projet et sont convaincus de sa vaste contribution potentielle aux niveaux du développement culturel, communautaire, touristique et économique.

« L’Île-du-Prince-Édouard est la seule province qui n’a pas de radio communautaire francophone. Même les territoires ont des radios communautaires. Donc, à ce point-ci, la faillite n’est pas une option, » signale l’agente.

NOUVEAU SANG

Pour remettre le projet en marche, on a d’abord ranimé la Coopérative Radio Acadie ltée, qui avait été incorporée en 2003. Un nouveau comité de travail, avec beaucoup de nouveau sang, a été mis sur pied pour recommencer les démarches. On cherche donc des bénévoles de partout à l’Île, des gens vraiment intéressés qui sont prêts à se rouler les manches, pour œuvrer sur le comité. Puis, lors de l’assemblée générale annuelle de la coopérative en septembre, on demanderait aux membres d’élire formellement ces gens au conseil.

On cherche également des bénévoles qui seraient intéressés à siéger aux comités de programmation et de finances. Puis bien sûr, on fera une campagne de membership.

Ensuite, le CDC a embauché Bernice Arsenault de Summerside comme coordonnatrice de projet pour 42 semaines, par l’entremise d’un projet de Skills PEI. On lui a demandé de réaliser de nombreuses tâches pour ranimer le projet, pour mettre tous les dossiers à jour et pour recruter des bénévoles et des membres. On peut la rejoindre au 888-9727 ou au radioacadie@rdeeipe.org .

D’abord, puisque la technologie radiophonique évolue si rapidement, il faut remettre à jour l’étude technique. L’étude de faisabilité et le plan financier qui avaient été préparés quelques années passées doivent également être revus. On est également à chercher pour un local approprié pour y installer le studio principal et le bureau administratif de la coopérative.

L’Alliance des radios communautaires de l’Atlantique considère que le projet de l’Île est une de ses principales priorités donc elle appuie la Coopérative Radio Acadie à refaire la demande de diffusion qui sera soumise au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). La réponse du CRTC peut prendre de six à 12 mois.

Il est donc trop tôt maintenant pour deviner quand la Radio Acadie pourrait aller en ondes et où se situeront son bureau chef et ses bureaux satellites. Cependant, on aimerait bien avoir des points de production et diffusion dans les six centres scolaires-communautaires de la province, afin que les étudiants et les adultes de toutes les régions puissent s’impliquer; il reste cependant mille et un facteurs à considérer, y compris la disponibilité d’espaces et le financement.

On peut cependant assurer que la radio serait diffusée sur les ondes régulières de la bande « FM » ainsi que via l’Internet. Le poste serait francophone donc la majorité (près de 80 pour cent) de la musique qu’on y jouerait serait acadienne ou française.

Entre temps, la Coopérative tentera d’obtenir une radio mobile temporaire (comme on l’a fait à plusieurs reprises dans le passé) afin qu’on puisse diffuser des émissions pendant la Semaine de la coopération en octobre prochain. On espère que l’ouverture officielle du nouveau Centre de récréation Évangéline pourrait également coïncider avec cette semaine pour qu’on puisse également en faire la diffusion.

-30-

BAS DE PHOTO : Bernice Arsenault, à la gauche, coordonnatrice du projet Radio Acadie, et Velma Robichaud, agente de développement coopératif du CDC et de RDÉE Î.-P.-É., examinent les dossiers de la Coopérative Radio Acadie qu’il faut mettre à jour pour qu’on puisse finalement aller en ondes.

Pour plus d’information :

Bernice Arsenault, coordonnatrice
Projet Radio Acadie
(902) 888-9727
radioacadie@rdeeipe.org

Velma Robichaud, agente de développement coopératif
CDC/RDÉE Î.-P.-É.
(902) 854-3658
href= »mailto:direction@conseilcoopipe.org »>direction@conseilcoopipe.org

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *