Six travailleurs de la Coop service jeunesse bien prêts à se mettre à l’œuvre

WELLINGTON, Î.-P.-É. – le 14 juillet 2011 – Armés de beaucoup d’enthousiasme et d’énergie, les six jeunes travailleurs-membres de la Coopérative service jeunesse de la région Évangéline, âgés entre 13 et 16 ans, sont bien prêts à se mettre au travail pour rendre toutes sortes de services à leur communauté.

« Nous invitons donc les gens, les organismes et les entreprises de la région Évangéline et de ses environs d’embaucher un ou plusieurs de nos jeunes pour quelques heures ou quelques jours pour faire n’importe quelles sortes de travaux, que ce soit de couper du gazon, de faire du jardinage ou du peinturage, de faire du ménage et du nettoyage à la maison, de garder des enfants ou même de faire un peu de travail de bureau, » lance Josée Arsenault, coordonnatrice de la coopérative pour l’été 2011.

« Tout ce qu’il faut faire, » ajoute-t-elle, « c’est de m’appeler au 854-3439, au poste 221, ou de m’envoyer un courriel à joseemarsenault@gmail.com puis me donner les détails du travail que vous voulez que les jeunes fassent. Je trouverai alors le jeune qui est le mieux placé et préparé pour vous rendre service et je lui ferai part des détails. Il ou elle se rendra alors au lieu demandé au temps demandé. »

Heureusement, les jeunes travailleurs – Luc Arsenault, Mathieu Arsenault, Chantal Arsenault, Brett Ramsay, Eddie Arsenault et Brandon Arsenault – sont situés un peu partout dans la région, soit de Mont-Carmel à St-Chrysostome.

Elle explique que suite à la réalisation des travaux, elle contactera les clients pour assurer que tout a été fait à leur satisfaction. Ils recevront ensuite une facture de 10,25 $ l’heure pour chaque heure travaillée par chaque jeune. Le jeune recevra le salaire minimum de 9,30 $ et l’autre 95 cents ira à la coopérative pour payer ses frais d’opérations et de promotion. Avec les fonds qui resteront à la fin de l’été, on organisera une activité récréative pour les jeunes.

COMMENTAIRES POSITIFS

« Jusqu’à date, nous n’avons reçu que des commentaires positifs du travail de nos jeunes, » ajoute Mlle Arsenault. « Nos clients me rapportent que nos jeunes n’ont pas peur de se rouler les manches et de se mettre au travail. »

Elle mentionne que trois des jeunes sont à leur deuxième année avec la coopérative donc ont déjà un peu d’expérience. Tous les six se rendent compte de l’importance d’acquérir de l’expérience de travail, car cela leur sera utile lorsque viendra le temps de se trouver des emplois plus tard dans la vie. Et bien sûr, les jeunes gagnent un peu d’argent de poche pour l’été.

De plus, au mois d’août, on organisera un atelier sur le mouvement coopératif pour les jeunes participants afin qu’ils puissent mieux se familiariser avec les concepts coopératifs et sur le fonctionnement démocratique d’une coopérative.

La Coopérative service jeunesse est une initiative conjointe du Conseil de développement coopératif (CDC) de l’Î.-P.-É. et de RDÉE Île-du-Prince-Édouard. Elle fonctionnera pour les mois de juillet et août.

-30-

BAS DE PHOTO : Brett Ramsay est un des six jeunes travailleurs bilingues de la Coopérative service jeunesse de la région Évangéline qui sont prêts à faire n’importe quelles sortes de travaux pour les gens, les organismes et les entreprises de leur région ce été.

Pour plus d’information :

Josée Arsenault
Coordonnatrice
Coopérative service jeunesse
(902) 854-3439, Poste 221
joseemarsenault@gmail.com

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *