2012 officiellement proclamée Année internationale des coopératives à l’Î.-P.-É.

CHARLOTTETOWN, Î.-P.-É. – le 13 janvier 2012 – Fermement convaincus que les coopératives représentent une des plus grandes forces en développement économique et communautaire au monde, bien plus de 100 coopérateurs de partout dans la province se sont rassemblés à Charlottetown le jeudi 12 janvier pour aider à lancer et célébrer l’Année internationale des coopératives à l’Île-du-Prince-Édouard.

Le Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É. (CDC) et son contrepartie anglophone, le PEI Co-operative Council (PEICC), ont planifié ce lancement et cette réception pour annoncer qu’ils organiseront toute une quantité d’activités tout au long de l’année, non seulement pour célébrer les accomplissements du passé et d’aujourd’hui mais aussi pour éduquer la plus jeune génération sur les valeurs du mouvement. Ils veulent également continuer à promouvoir le model coopératif comme option de choix dans le développement économique et communautaire.

Le PEICC organisera des activités telles un salon d’entreprises coopératives, un tournoi de golf de charité, des ateliers, des conférences and des présentations théâtrales. Un film documentaire sera également produit.

Le CDC organisera également une pièce théâtrale sur l’historique du mouvement coopératif, accueillera une radio mobile et produira des émissions radiophoniques à plusieurs fois au cours de l’année, organisera un forum jeunesse, publiera une chronique promotionnelle dans le journal La Voix Acadienne et préparera toute une liste d’activités pendant la Semaine Coop.

CÉRÉMONIE DE SIGNATURE

Pendant les cérémonies de lancement, les deux organismes partenaires, représentés par la présidente du PEICC, Maureen Gallant, et la présidente du CDC, Angèle Arsenault, ont signé une proclamation officielle déclarant que 2012 est l’Année internationale des coopératives à l’Île.

Leurs cosignataires étaient Robert Henderson, ministre du Tourisme et de la Culture, et Philip Brown, au nom de la ministre du Revenu National, Gail Shea. Les deux ont partagé leurs perspectives sur la valeur du mouvement coopératif et ont mentionné des exemples de coopératives spécifiques qui connaissent un bon succès.

BÂTISSANT UN MONDE MEILLEUR

« Le slogan de l’Année internationale des coopératives le dit si bien : Des coopératives… des entreprises pour un monde meilleur. Comment pourrait-il ne pas devenir meilleur? Quand on a un groupe de gens qui travaillent ensemble vers la même cause, de merveilleuses choses se produisent, » a indiqué Mme Gallant.

Mme Arsenault a indiqué que c’est grâce au mouvement coopératif que bon nombre de nos communautés rurales ont été développées et continuent d’exister aujourd’hui. « Mais le mouvement demeurera seulement vivant et puissant pour aussi longtemps que les gens l’appuieront. La survie de nos communautés dépend donc sur notre appui de nos coopératives. »

Elle a donc livré le défi à tous les coopérateurs de l’Île de prouver qu’ils croient vraiment dans le mouvement en supportant leurs coopératives pour qu’elles aient toutes leur meilleure année jamais.

LA FORCE DU NOMBRE

Le mouvement coopératif gagne sa force par les nombres. D’abord, plus de 900 insulaires à l’emploi de 114 coopératives, ayant plus de 700 millions de dollars de chiffre d’affaires, se mobilisent pour répondre aux besoins d’environ 87 500 membres. De ce chiffre, le Conseil de développement coopératif représente 18 coopératives qui ont plus de 8500 membres, plus de 250 employés et un actif dépassant les 80 millions de dollars.

Nationalement, il y a 9 300 coopératives avec 17 millions de membres. Ces coopératives, qui donnent du travail à plus de 175 000 employés, ont des ventes et des actifs de 225 billions de dollars.

ANNÉE INTERNATIONALE

Les deux groupes insulaires n’étaient pas les seuls à tenir des activités du genre jeudi. En fait, des cérémonies ont été organisées dans toutes les provinces et territoires canadiens pour lancer l’année.

L’Assemblée générale des Nations Unies, le 18 décembre 2009, a proclamé 2012 l’Année internationale des coopératives et a appelé les États membres et les autres acteurs à promouvoir l’essor des coopératives en tant qu’entreprises commerciales et sociales capables de contribuer au développement durable, à l’élimination de la pauvreté et à la création de moyens de subsistance dans divers secteurs économiques, en milieu rural aussi bien qu’urbain, et pour favoriser la création de coopératives dans des domaines nouveaux ou émergents.

-30-

BAS DE PHOTO : Lors de la signature de la proclamation insulaire de l’Année internationale des coopératives, le 12 janvier, on aperçoit, de la gauche, Robert Henderson, ministre provincial du Tourisme et de la Culture, Angèle Arsenault, présidente du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É., Maureen Gallant, présidente du PEI Co-operative Council, et Philip Brown, représentant la ministre du Revenu National Gail Shea.

Pour de plus amples détails :

Todd MacEwen
Agent de communication
PEI Co-operative Council
(902) 569-7322
toddm@peicc.coop

Velma Robichaud
Agente de développement coopératif
RDÉE IPE/Conseil de développement coopératif
(902) 854-3658
velma@rdeeipe.org

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *