Les projets communautaires de la région Évangéline continuent à évoluer à bon rythme

ABRAM-VILLAGE, Î.-P.-É. – le 2 mars 2012 – Les responsables de 15 projets de développement économique et communautaire de la région Évangéline ont eu l’occasion de présenter chacun une mise à jour sur leurs initiatives lors d’une rencontre spéciale des intervenants le mercredi 29 février à Abram-Village.

« Les 26 personnes présentes se disaient continuellement impressionnées et parfois surprises de voir les beaux développements qui s’étaient produits depuis la dernière rencontre du genre, tenue le 14 juin 2011, » signale Louise Comeau, directrice générale de la Société de développement de la Baie acadienne, qui avait organisé cette rencontre.  « Les gens ont surtout noté que l’évolution des dossiers continuait à un très bon rythme. »

Par exemple, on a pu constater que trois des projets discutés l’été passé sont complétés : les rénovations à la Salle paroissiale de Mont-Carmel et à l’Artisanat d’Abram-Village ainsi que la construction d’un parc à bicyclettes à Wellington.

Certains ont fait plusieurs pas de l’avant tandis que d’autres sont présentement en cours :

  • la construction d’un développement touristique et d’entrepôts d’appât (bait sheds) au Quai de Baie-Egmont;
  • une modernisation du Parc provincial à Union Cornier;
  • le développement d’une approche pour prendre la charge du Phare de Cap-Egmont et de développer le site;
  • la rénovation du Centre Expo-Festival;
  • la préparation pour la mise sur pied d’une radio communautaire;
  • la préparation d’une programmation pour célébrer le bicentenaire des paroisses de Baie-Egmont et Mont-Carmel;
  • la préparation d’une programmation pour célébrer l’Année internationale des coopératives;
  • le développement d’un concept pour un nouveau complexe d’hébergement pour aînés;
  • une étude sur le développement d’un produit touristique vedette.

Le projet de développement de l’entrée de la région Évangéline à Day’s Corner n’a pas pu progresser en raison du manque de ressources financières.

De plus, lors d’une belle discussion vive au sujet du Centre Goéland, qui éprouve des défis de financement, les gens ont exprimé leur grand désir d’assurer sa survie. Le Village des Sources L’Étoile Filante vient d’entamer des pourparlers pour acheter le centre afin de fournir un espace permanent pour ses camps de ressourcement jeunesse (qu’il prévoit répandre au niveau provincial) et pour continuer à louer les installations au public pour toutes sortes de rencontres. Les participants étaient bien contents d’entendre que cette option est sur la table.

La réunion de l’an dernier avait été organisée à la demande de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, qui suggérait que la communauté priorise ses projets. Mais les intervenants communautaires avaient indiqué qu’ils ne voyaient aucun bénéfice à prioriser car tous les projets sont menés par de différents partenaires et touchent chacun à différents secteurs.

Les gens ont plutôt indiqué qu’il serait davantage important d’avoir des rencontres à une ou deux reprises par an pour qu’on puisse dresser des mises à jour sur les projets afin de déterminer s’il y a des opportunités de collaboration.

-30-

BAS DE PHOTO : Louise Comeau, au centre, directrice générale de la Société de développement de la Baie Acadienne, discute des divers projets communautaires en cours dans la région Évangéline avec Carmella Richard de la Coopérative d’hébergement Le Bel Âge et Norman Arsenault de l’Autorité portuaire de Baie-Egmont.

Pour de plus amples renseignements :

Louise Comeau
Directrice générale
Société de développement de la Baie Acadienne
(902) 854-3655

Bonnie Gallant
Agente de développement (Évangéline et Prince-Ouest)
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
(902) 854-3663

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *