Les touristes apprendront à filer de la laine de lapins-vedettes de musique country

ABRAM-VILLAGE, Î.-P.-É. – le 15 mai 2012 – Les visiteurs à la Coopérative d’artisanat d’Abram-Village cet été auront l’occasion unique de peigner « Keith Urban », « Tim McGraw », « Reba McEntire », « Taylor Swift » ou « Scotty McCreery », de carder et filer leur laine puis de la transformer en petites créations artisanales.

Afin d’éviter toute confusion, il faut avouer immédiatement qu’on parle de lapins exotiques nommés à l’honneur de ces artistes de la musique country et non pas des vraies vedettes de Nashville.

Ces activités font partie d’une expérience unique nommée « Artisanat avec lapins » qu’offrira la coopérative aux touristes pour une toute-première fois cet été. Les dirigeants de l’artisanat furent inspirés à tenter une telle aventure après avoir entendu une présentation sur le tourisme expérientiel l’hiver dernier.

La présidente de la coopérative, Lorraine Gallant, et son mari Melvin Gallant élèvent des lapins exotiques d’exposition depuis une dizaine d’années. Leurs jolies bêtes touffues ont participé à des compétitions à l’Île, en Nouvelle-Écosse, en Ontario, au Québec et au Maine puis ont remporté toutes sortes de trophées, de rubans et de prix. Des lapins ordinaires sont recouverts de poil mais certaines races, comme English Angora, Jersey Wooly et American Fuzzy Lop, produisent plutôt une laine fine très douce.

« On estime que du linge en laine de lapin est sept fois plus chaud que du linge en laine de brebis, » signale Melvin. « Cela serait bien trop chop pour porter comme vêtement donc souvent, on mélange cette laine à 50 pour cent avec de la laine d’alpaca et de brebis Marino. »

MAINS DANS LA LAINE

Les Gallant ont décidé de partager leur passion et passe-temps familial avec les touristes cet été. Sur rendez-vous, ils amèneront une dizaine de leurs lapins exotiques favoris à l’artisanat. Lorsque les visiteurs arriveront pour participer à cette expérience unique, ils verront un coin d’exposition leur montrant des écheveaux de laine de lapin ainsi que des produits tricotés ou crochetés avec cette merveilleuse laine.

Ils descendront alors à l’atelier qui se trouve au sous-bassement du centre où ils découvriront d’abord les différences entres les races de lapins. Là, ils pourront toucher, caresser et peigner doucement Reba, Tim, Keith et leurs collègues « nashvilliens » à grandes oreilles; leur laine veloutée s’enlève très facilement avec un peigne, sans causer aucune douleur à ces jolis et gentils animaux.

Melvin fera alors une démonstration sur le cardage et le filage de la laine Angora. Les touristes pourront alors tenter de filer cette laine à l’aide d’un rouet. Lorraine donnera à chaque participant un petit morceau de feutre encadré mesurant six pouces par six pouces. Les visiteurs tenteront, avec une aiguille, de piquer de la laine de Jersey Wooly et d’American Fuzzy Lop dans le feutre, suivant un patron déjà tracé et en forme d’un petit lapin.

Les gens pourront alors apporter leur petite création artisanale à la maison. On servira alors une petite collation – un breuvage et un biscuit, bien sûr aussi en forme de lapin.

LAPINIÈRE

La durée entière de l’expérience sera d’environ deux heures à deux heures et demie. Ceux qui voudraient continuer un peu l’expérience lapine pourront ensuite aller visiter la lapinière des Gallant, nommée Blooming Rabbitry, à quelques pas de l’artisanat, s’ils le désirent. Là, ils verront environ 90 lapins, dont la moitié provient des trois races à laine mentionnées et le reste de races régulières.

Les visiteurs à la lapinière entendront sans doute des airs de musique country provenant des haut-parleurs installés ici et là dans la grange. L’intention, ce n’est pas d’essayer d’encourager les lapins à chanter comme les vedettes pour lesquelles ils sont nommés, mentionne Lorraine avec un sourire, mais plutôt pour les habituer aux sons des voix humaines et aux différents bruits. De cette façon, lorsque des humains viennent les visiter, ils ne s’énervent pas.

Les Gallant élèvent certains de leurs lapins pour montrer en exposition, quelques-uns pour leur viande mais la majorité pour des animaux de compagnie que peuvent acheter les gens. Pour ce qui est des lapins à laine, on en retrouve des blancs, des noirs, des bruns, des gris et des gris-bleus. Mais certains sont de deux ou plusieurs couleurs. La laine, elle, peut être teinte n’importe quelle couleur désirée.

L’expérience « Artisanat avec lapins » sera offert du lundi au samedi, à compter du 18 juin, pendant les heures d’ouverture de l’artisanat, avec rendez-vous seulement. On l’offrira pour des groupes de deux à huit personnes; le prix par personne variera entre 43 $ à 19 $ (taxes incluses) selon la grandeur du groupe. Pour faire un rendez-vous, il faut composer le (902) 854-2096 ou le (902) 854-2636 ou envoyer un courriel à lorraineg@eastlink.ca.

« C’est une très belle activité familiale car on y retrouve des éléments qui intéresseront certainement chaque membre de la famille, » explique Lorraine.

-30-


BAS DE PHOTO :
Cet été, les visiteurs à la Coopérative d’artisanat d’Abram-Village pourront participer à l’expérience « Artisanat avec lapins », que leur montreront Lorraine et Melvin Gallant, à l’aide de leurs lapins exotiques, comme Keith (Urban), cette belle bête blanche touffue de la race English Angora.
Pour de plus amples renseignements :

Lorraine Gallant
Présidente
Coopérative d’artisanat d’Abram-Village
(902) 854-2636

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *