Les membres appuient unanimement le projet d’expansion de la Coopérative funéraire Évangéline

URBAINVILLE, Î.-P.-É. – le 11 mai 2012 – Après avoir donné leur appui unanime et enthousiaste à un agrandissement de 1 380 pieds carrés de leur salon funéraire à Urbainville, les membres de la Coopérative funéraire Évangéline ont mandaté leur conseil d’administration de prélever, plutôt que d’emprunter, les quelques 160 000 $ nécessaires pour ce projet d’expansion.

Suite à cette décision, prise lors de l’assemblée annuelle de la coopérative le mois dernier, le conseil a mis sur pied un comité chargé de la tâche de cueillir ces fonds. Déjà, le comité prévoit une campagne à deux volets : une invitation aux membres d’investir davantage dans leurs parts et une invitation aux corporations, aux organismes et aux individus de faire des dons importants au projet. Les détails de la campagne et des récompenses promotionnelles aux contributeurs majeurs seront bientôt dévoilés.

Le président Ernest Gallant explique que cette petite coopérative rurale s’occupe en moyenne de 22 funérailles par année. Sa petite marge de profit lui permet donc de maintenir ses opérations, mais ne lui permettrait certainement pas de faire des paiements sur une hypothèque de 160 000 $. Voilà la raison de la campagne de financement.

« Nous aimerions bien pouvoir débuter notre projet de construction en 2012, à l’occasion de notre 25e anniversaire, mais cela dépendra complètement du volume d’investissement de nos membres et des dons que nous recevrons, » indique le président. « Déjà, certaines personnes de la communauté ont commencé à nous offrir des sommes. C’est donc un bon signe encourageant. »

Il mentionne que les membres seront invités d’investir au moins 100 $ dans leurs parts (fonds de construction). À l’occasion de leur décès, ces parts, avec intérêts accumulés, pourront soit être versées contre leur facture de funérailles ou être données à leurs héritiers, selon les désirs de la personne. À noter que les sommes déjà investies dans des fonds de funérailles pré-arrangées ne peuvent pas être utilisées pour le projet d’expansion.

L’EXPANSION

L’agrandissement en question voulait surtout adresser le problème de congestion de trafic dans le lobby du salon lors des visites mortuaires. Le problème se fait ressentir assez souvent lorsque le défunt provient d’une assez grande famille ou est bien connue. Les lignées d’attente s’étendent parfois jusqu’à l’extérieur de l’édifice, lorsque les cinq ou six rangées dans le lobby ne peuvent accommoder tout le monde.

Le projet prévoit donc élargir le salon qu’on utilise présentement pour les visites funéraires par 10 pieds et le transformer en salle d’attente avec sièges pour environ 90 personnes. Immédiatement à l’arrière de cette salle, on construira une nouvelle salle de visites funéraires mesurant 30 pieds par 30 pieds (essentiellement la même grandeur que la salle d’attente).

« Les visiteurs pourront alors s’asseoir, plutôt que de se tenir debout dans de longues lignes d’attente,» explique M. Gallant. « Comme on le voit dans d’autres salons funéraires, un placier guidera le trafic, indiquant aux rangées de visiteurs le temps de s’avancer pour entrer dans le salon de visites. Il leur fera entrer dans le salon par une porte et sortir par l’autre porte, au fond de la salle d’entente. »

Il considère que cette approche améliorera considérablement le courant de trafic dans le salon entier, et surtout dans le lobby.

On agrandira aussi un peu la petite cuisinette/salle à café qui s’adonne sur le lobby. On construira deux petits bureaux, un chaque bord de l’entrée principale.  À la droite, on retrouvera le bureau du gérant, puis à la gauche, un bureau où on acceptera des dons pour diverses causes. L’ancien bureau du gérant deviendra une salle d’entreposage et de conciergerie.

On remplacera aussi toutes les fenêtres et on installera deux colonnes et une petite canopée à l’entrée principale de l’édifice.

Suite à ce projet, le conseil aura à se pencher sur la question du stationnement. La coopérative est propriétaire d’une acre de terrain à l’arrière de son salon. On voudrait alors éventuellement le transformer en terrain de stationnement. Encore là, il faudrait un investissement assez important.

La coopérative veut cependant procéder prudemment avec un projet à la fois seulement.

-30-

BAS DE PHOTO : Ce sketch de l’édifice rénové indique bien où seront situés les différentes salles de la Coopérative funéraire Évangéline.
Pour plus d’information :

Ernest Gallant
Président
(902) 854-2558

Adrien Arsenault
Gérant
(902) 854-2828

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *