Un nouveau projet cherchera à intégrer davantage les immigrants francophones dans le marché du travail

CHARLOTTETOWN, Î.-P.-É. – le 26 septembre 2012 – Les immigrants francophones qui viennent s’installer à l’Île ont souvent de la difficulté à se trouver un emploi. RDÉE Île-du-Prince-Édouard, le conseil de développement économique francophone, cherche à renverser cette situation et donc à faciliter leur intégration dans le marché du travail.

Grâce à un projet de sept mois de Citoyenneté et Immigration Canada, le RDÉE développera d’abord des outils de promotion, des programmes et des partenariats pour assister ces immigrants. Le projet s’adresse spécifiquement à appuyer ceux qui ont atteint le statut de « résident permanent » et qui sont légalement permis de travailler au Canada, explique Christian Gallant, agent de développement du RDÉE chargé du dossier.

« L’hiver dernier, le RDÉE avait effectué une étude de la situation en vue de déterminer les démarches qu’il faudrait prendre pour combler les lacunes. Le nouveau projet représente donc la deuxième phase du projet – la mise en œuvre des premiers éléments du plan, » signale-t-il.

L’objectif global de ce projet à ampleur provinciale est de sensibiliser les commerces et entreprises de l’Île sur l’immigration et son importance et leur montrer comment procéder à l’embauche des immigrants avec résidence permanente.

COORDINATION

On a embauché Angie Cormier à titre de coordonnatrice du projet car celle-ci possède toute un bagage d’expériences en gestion, coordination et formation, souvent en relation au thème de l’employabilité. Elle-même une immigrante originaire de la Louisiane (elle est citoyenne naturalisée), Mme Cormier a aussi été entrepreneur pendant 22 ans ici à l’Île. Elle connaît donc bien les défis que rencontrent les employeurs au niveau de l’embauche de travailleurs ainsi que des immigrants qui arrivent dans un nouveau pays.

De fait, elle est à compléter sa maîtrise en administration des affaires. Le sujet de sa thèse est justement le développement entrepreneurial dans les pays en voie de développement.

ACTIVITÉS

Mme Cormier mentionne que le guide des nouveaux arrivants que reçoivent tous les immigrants à l’Île ne fait aucune mention des communautés francophones de la province, ni de leur nombreux services en français, y compris l’éducation à tous les niveaux.

La Coopérative d’intégration francophone de l’Î.-P.-É. fait son possible pour accueillir les nouveaux arrivants au niveau de l’établissement et de l’intégration communautaire. Son mandat, cependant, ne s’étend pas à l’employabilité.

Le RDÉE peut cependant intervenir à ce niveau. Donc, une première priorité sera de préparer un encart francophone pour insérer dans le guide des nouveaux arrivants.

Deuxièmement, on développera un programme français semblable au PEI Connectors Program de la Chambre de commerce de Charlottetown et environs. Par l’entremise de ce programme, on créera des liens entre les immigrants de langue française et des employeurs. Ceux-ci présenteront les nouveaux arrivants à leurs contacts d’affaires, qui, à leur tour, présenteraient les immigrants à d’autres gens d’affaires.

On établira des liens avec les Chambres de commerce de l’Île qui connaissent bien les problèmes de pénuries de travailleurs.

Le projet filmera également une série de témoignages de nouveaux arrivants ainsi que d’employeurs ayant embauché des employés immigrants. On compilera alors ces vidéo-clips sur un DVD qui sera ensuite utilisé comme outil de promotion.

On organisera aussi des activités de sensibilisation – soit sous forme d’ateliers ou d’un forum – touchant les thèmes suivants :

  • Embauche de nouveaux arrivants : une solution?
  • Processus d’embauche de nouveaux arrivants;
  • Et après l’embauche de nouveaux arrivants?

De plus, on cherchera à sensibiliser les entrepreneurs au fait qu’il faut être ouvert aux différences culturelles, religieuses et sociétales des gens d’autres pays s’ils veulent que les immigrants viennent travailler chez eux.

Les prochaines phases du projet chercheront à mettre sur pied des programmes d’emploi et de stages.

-30-

BAS DE PHOTO : Christian Gallant, agent de développement de RDÉE Île-du-Prince-Édouard chargé du dossier de l’immigration, discute des diverses initiatives du Projet d’intégration des immigrants dans le secteur économique et francophone avec Angie Cormier, coordonnatrice du projet.

Pour de plus amples renseignements :
Angie Cormier
Coordonnatrice
Projet d’intégration des immigrants dans le secteur économique et francophone
(902) 370-7333