Les Semaines de la PME et de la coopération sont officiellement lancées

On se renseigne sur les programmes d’Innovation Î.-P.-É.

ABRAM-VILLAGE, Î.-P.-É. – le 16 octobre 2012 – La Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. (la CCAFLIPE) et le Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É. (le CDC) ont respectivement lancé la Semaine de la petite et moyenne entreprise 2012 et la Semaine de la coopération 2012 lors d’un déjeuner au Centre Expo-Festival à Abram-Village le 15 octobre.

Ces deux semaines se déroulent conjointement partout au pays du 14 au 20 octobre. La cérémonie à Abram-Village fut leur lancement officiel pour la communauté acadienne et francophone de l’Île. Un des autres objectifs de l’activité était d’honorer et de remercier les entrepreneurs et coopérateurs pour leurs contributions à l’économie locale et provinciale.

Lors de son adresse aux 31 participants au déjeuner, la porte-parole de la CCAFLIPE, Jeannette Arsenault, a indiqué, « Parfois, quand on est un petit entrepreneur, on peut penser que sa contribution n’est pas beaucoup grande, qu’on ne peut pas se comparer aux grosses entreprises multinationales. »

Toutefois, a-t-elle ajouté, « il faut se rappeler que ce ne sont pas les grosses corporations mais plutôt les petites et moyennes entreprises qui sont le vrai moteur de l’économie canadienne. Elles représentent 99,8 pour cent de l’ensemble des entreprises du pays et emploient plus de 60 pour cent des travailleurs du secteur privé. »

La porte-parole a suggéré aux gens présents de se rappeler qu’ils créent des emplois et contribuent beaucoup à l’économie de leur communauté, de leur province et de leur pays. « Puis bien sûr, vous offrez des bons produits et services; si ne ce n’était pas le cas, vous ne seriez plus en affaires. Alors soyez fiers de dire que vous êtes entrepreneurs et que vous faites votre bonne part. »

LES COOPÉRATIVES

Pour sa part, Angèle Arsenault, présidente du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É., a indiqué qu’en cette année l’Année internationale des coopératives, on compte à l’Île 114 coopératives et caisses populaires avec un total combiné de 87 267 membres. Le secteur coopératif fournit des emplois à environ 900 personnes. Leurs ventes et leurs actifs se chiffrent à 700 millions de dollars.

« Du côté francophone, le Conseil de développement coopératif représente 18 coopératives qui ont plus de 8500 membres, plus de 250 employés et un actif dépassant les 80 millions de dollars! » a-t-elle fièrement signalé.

Nationalement, il y a 9 300 coopératives avec 17 millions de membres. Ces coopératives, qui donnent du travail à plus de 175 000 employés, ont des ventes et des actifs de 225 billions de dollars.

« Donc comme vous voyez, le mouvement coopératif au Canada et à l’Île est très puissant et très important, surtout pour nos communautés rurales. Le slogan de l’Année internationale est Les coopératives… des entreprises pour un monde meilleur. C’est tellement vrai, » a-t-elle noté.

Mme Arsenault a conclu ses commentaires en présentant la liste d’activités gratuites qui sont prévues pour la semaine.

PARTENAIRES

Deux autres partenaires du déjeuner ont également adressé la parole. Paul Gillespie, agent de prêts de la CBDC Centrale Î.-P.-É., a parlé des divers services et genres de prêts entrepreneuriaux qu’offre son organisme, situé à Summerside. C’est cette CBDC qui a commandité le déjeuner.

Giselle Bernard, agente de développement communautaire de la province, a parlé des services et appuis qu’offrent les cinq centres d’action ruraux de l’Île, incluant celui de Wellington. Ce dernier est le seul qui offre un service bilingue aux clients entrepreneuriaux et communautaires.

Sonny Gallant, Membre de l’Assemblée législative pour Évangéline-Miscouche, a lui aussi eu l’occasion de féliciter les entrepreneurs et coopérateurs et de déclarer le lancement officiel des deux semaines conjointes en anglais.

CONFÉRENCIER

Le conférencier du déjeuner, Gérald Arsenault, agent de développement des entreprises d’Innovation Î.-P.-É., a suscité beaucoup d’intérêt chez les participants alors qu’il énumérait les divers programmes d’appui financier et technique pour entrepreneurs.

Il a surtout misé sur les programmes touchant les petites entreprises comme celles représentées à l’activité, notamment les octrois pour les sites web, la planification des ressources humaines, le marketing, les plans d’affaires, la formation spécialisée et le développement artisanal. Il a aussi mentionné que sa division peut parfois garantir des prêts pour les achats capitaux.

-30-

BAS DE PHOTO : Lors du déjeuner des entrepreneurs et coopérateurs, tenu à Abram-Village le lundi 15 octobre, on aperçoit, de la gauche, Sonny Gallant, député d’Évangéline-Miscouche; Angèle Arsenault, présidente du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É.; le conférencier Gérald Arsenault d’Innovation Î.-P.-É. qui reçoit son cadeau de remerciement; Jeannette Arsenault, porte-parole de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.; Paul Gillespie, agent de prêts de la CBDC Î.-P.-É. Centrale; et Giselle Bernard, agente de développement communautaire de la province.

Pour de plus amples renseignements :

Raymond J. Arsenault
Coordonnateur
Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.
(902) 854-3665
raymond@rdeeipe.org

Velma Robichaud
Agente de développement coopératif
Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É.
(902) 854-3658
velma@rdeeipe.org