Une coopératrice de la Guinée s’informe sur le mouvement coopératif acadien

Bien contente des informations recueillies

WELLINGTON, Î.-P.-É. – le 14 novembre 2012 – Voulant en apprendre davantage sur le mouvement coopératif et le développement économique francophone en Acadie, une coopératrice du pays africain de la Guinée a récemment visité la région Évangéline en espérant y découvrir de nouvelles méthodes et façons de faire qu’elle pourrait adapter à ses besoins.

Mme Barry Fatoumata a expliqué aux insulaires rencontrés qu’elle est directrice générale de la Mutuelle d’épargne et de crédit des pêcheurs, artisans et agriculteurs de Guinée (MECREPAG). C’est essentiellement une caisse populaire qui a été fondée en 2007 en collaboration avec un programme d’appui canadien. Mais en plus d’accorder du crédit, l’organisme se charge également du développement coopératif et de la formation aux bénéficiaires.

Les plus grands bénéficiaires de crédit  de la MECREPAG sont des pêcheurs et les organismes reliés à la transformation, au fumage et à la vente du poisson.

Elle s’est dite très contente des rencontres que le Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É. (CDC) avait organisé spécifiquement pour elle. Mme Fatoumata a promis de retourner à son pays, de digérer tout ce qu’elle a entendu et de communiquer avec les coopérateurs de l’Île qui pourraient répondre à ses autres questions.

D’abord, lors de son passage ici le 13 novembre, elle a reçu des présentations informelles sur le CDC, RDÉE Île-du-Prince-Édouard, la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. ainsi que le projet d’immigration LIENS.

Mme Fatoumata a ensuite rencontré Alfred Arsenault, directeur général de la Caisse populaire Évangéline-Central, qui s’est fait un plaisir de lui expliquer la structure et le fonctionnement de l’institution financière à trois succursales.

Finalement, elle a rencontré deux pêcheurs locaux, soit Robert Gallant et Gérald Arsenault, président de la Coopérative des pêcheurs l’Acadienne. Ils l’ont amené visiter les quais locaux et leur ont montré le genre de bateaux utilisés pour faire la pêche à l’Île.

Dans ses visites canadiennes, Mme Fatoumata fut accompagnée par Yvon Poirier, anciennement de Cap-Egmont, qui est présentement président du Comité international du Réseau canadien de développement économique communautaire.

En quittant l’Île, ils devaient se rendre à diverses localités du Nouveau-Brunswick.

-30-

BAS DE PHOTO : Mme Barry Fatoumata, à la droite, directrice générale de la Mutuelle d’épargne et de crédit des pêcheurs, artisans et agriculteurs de Guinée, a visité plusieurs régions de l’Acadie pour en apprendre davantage sur les méthodes d’affaires coopératives. On l’aperçoit avec son compagnon de voyage, Yvon Poirier, président du Comité international du Réseau canadien de développement économique communautaire, lors d’une discussion avec Velma Robichaud, représentante du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É.

Pour de plus amples renseignements :

Velma Robichaud
Agente de développement coopératif
Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É.
(902) 854-3658
velma@rdeeipe.org