Les partenaires de l’immigration francophone à l’Île se font mieux connaître

Lors de dîners-causeries avec la CCAFLIPE

CHARLOTTETOWN, Î.-P.-É. – le 8 novembre 2012 – Quatre des partenaires clés qui interviennent dans le domaine de l’immigration francophone à l’Île ont eu l’occasion de se faire mieux connaître par la communauté insulaire lors de dîners-causeries les 5 novembre à Summerside et le 7 novembre à Charlottetown.

Organisés en collaboration avec la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.  à l’occasion de la première Semaine de l’immigration francophone en Atlantique, ces dîners-causeries ont rassemblé un total de 36 personnes, incluant des entrepreneurs et employeurs francophones et bilingues. Ceux-ci voulaient en apprendre davantage au sujet des différents genres d’appuis disponibles pour aider à l’intégration économique et communautaire des immigrants.

Chacun des quatre partenaires – le projet LIENS (Liant l’immigration économique à nos succès) de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, la Coopérative d’intégration francophone de l’Î.-P.-É. (CIFÎPÉ), l’Association pour nouveaux arrivants au Canada de l’Î.-P.-É. (ANC Î.-P.-É.) et le bureau de recrutement, d’établissement et d’intégration francophone du Gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard – a présenté un aperçu de ses services et/ou initiatives. Chacun a aussi peint un scénario fictif mais assez typique de l’expérience que pourrait vivre un client en bénéficiant de ses services.

« Je trouve qu’il y a eu une très bonne collaboration entre les quatre joueurs, autant dans la préparation que dans la présentation de l’information, car nous avons pu nous partager des faits et des statistiques et nous sommes venues à mieux nous connaître, » signale Angie Cormier, coordonnatrice de LIENS. « Lors des dîners-causeries, j’ai trouvé que nous avions une belle complicité entre nous. Chaque présentation complémentait très bien les trois autres. »

ACCROÎTRE LA POPULATION

À noter que but global des quatre partenaires est d’aider à accroître la population de l’Île-du-Prince-Édouard par l’entremise de l’immigration. Leurs objectifs généraux sont d’accueillir et d’intégrer les immigrants dans la communauté pour assurer leur rétention. On cherche surtout à accueillir des travailleurs ou des entrepreneurs qui peuvent apporter des expertises et connaissances à la province et donc contribuer à son épanouissement économique.

Isabelle Dasylva-Gill, agente de recrutement au gouvernement provincial, a expliqué qu’elle travaille au développement et à la mise en œuvre de la stratégie de recrutement provincial. Son bureau coordonne des participations à des rencontres, conférences et foires comme Destination Canada, visant le recrutement d’immigrants. Son bureau est souvent le premier point de contact pour les gens d’ailleurs considérant s’installer à l’Île.

Lors du deuxième dîner-causerie. Nancy Clément, agente en matière d’établissement francophone de l’ANC Î.-P.-É., a expliqué la vaste gamme de services d’établissement qu’offre son organisme aux immigrants une fois qu’ils sont rendus ici.

Les immigrants francophones sont ordinairement référés à la CIFÎPÉ, qui œuvre dans toutes les régions de la province, autant pour aider aux nouveaux arrivants à s’intégrer en région que pour sensibiliser la communauté à l’accueil des gens de différents pays et différentes cultures, a expliqué Jacinthe Lemire, la coordonnatrice provinciale de cette coopérative.

Pour sa part, Angie Cormier a expliqué que le projet LIENS vise particulièrement à sensibiliser les entrepreneurs et employeurs au sujet des travailleurs immigrants, tout en aidant aux nouveaux arrivants à établir des liens avec le monde des affaires pour qu’ils puissent se trouver un emploi ou démarrer une entreprise.

Les quatre partenaires siègent au comité consultatif du projet LIENS, donc ils auront encore bien des occasions de collaborer sur divers projets ou initiatives.

-30-

BAS DE PHOTO : Les partenaires de l’immigration francophone ont chacun parlé de leurs services lors de dîners-causeries organisés en collaboration avec la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Île. On aperçoit, de la gauche, Nancy Clément de l’Association pour nouveaux arrivants au Canada de l’Î.-P.-É.; Isabelle Dasylva-Gill, agente du bureau de recrutement de la province; Angie Cormier du projet LIENS; et Jacinthe Lemire de la Coopérative d’intégration francophone de l’Î.-P.-É.

Pour de plus amples renseignements :

Angie Cormier
Coordonnatrice
Projet LIENS
(902) 370-7333

Raymond J. Arsenault
Coordonnateur
Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.
(902) 854-3665