Roger « Co-op » Arsenault reçoit l’Ordre du mérite coopératif 2012

« Un homme remarquable, dévoué et bien respecté… »

WELLINGTON, Î.-P.-É. – le 4 décembre 2012 – Un coopérateur de longue date, qui porte même le mot « Co-op » comme surnom, vient d’être nommé récipiendaire du prix de l’Ordre du mérite coopératif 2012 pour son dévouement inlassable au mouvement.

C’est lors de la soirée de jeux « Let’s Make a Co-op Deal », à Wellington le 30 novembre dernier, que le Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É. (CDC) a surpris le gagnant, Roger « Co-op » Arsenault de Wellington, en lui remettant cette reconnaissance si bien méritée.

M. Arsenault, qui agissait d’annonceur de prix lors de la soirée, ne s’attendait aucunement à l’honneur qu’on allait lui remettre. Même lorsqu’il entendait la liste des accomplissements du gagnant, il ne se méfiait de rien, essayant plutôt de deviner qui pourrait être la personne qui recevrait la plaque.

La présidente du CDC, Angèle Arsenault, a décrit le récipiendaire comme  « un homme remarquable, dédié et bien respecté… qui se dévoue de façon exceptionnelle au mouvement coopératif. »

Elle a signalé que M. Arsenault fait du bénévolat à l’intérieur et à l’extérieur du mouvement coopératif depuis de nombreuses années et démontre continuellement une énorme passion pour son effort coopératif.

BÉNÉVOLAT

Pour nommer que quelques-unes de ses implications, il a occupé la présidence de l’ancienne Caisse populaire St-Philippe et St-Jacques, la Coopérative de Wellington, le Conseil paroissial de la Paroisse Immaculée Conception de Wellington Centre, la Coopérative funéraire Évangéline, le Centre de santé Évangéline, le Club des pompiers de Wellington, le Club des garçons et filles de Wellington, l’ancienne Evangeline Co-op Housing et le Comité de levés de fonds de l’Hôpital Queen Elizabeth à de Charlottetown.

Il a aussi siégé comme membre des conseils de la Caisse populaire Évangéline, le Foyer-École Évangéline, la Coopérative Le Chez-Nous, le Musée Acadien de l’Î.-P.-É. et le Manoir Summerset à Summerside.

« On dirait que cette personne a dédié sa carrière aux coopératives.  En plus de son engagement sur ces nombreux conseils, il a travaillé pendant 14 ans pour la Coopérative de Wellington et 23 ans comme agent d’assurance général pour The Co-operators, » a ajouté la présidente du CDC.

Elle a mentionné que le prix n’avait pas été présenté depuis 2009 mais qu’on voulait le ressusciter en 2012 à l’occasion de l’Année internationale des coopératives, surtout pour honorer une personne si méritante.

Pour sa part, M. Arsenault a humblement accepté le prix, tout en s’essuyant les larmes qui lui coulaient.

L’Ordre du mérite coopératif a été institué en 1981 dans le but d’honorer des personnes qui ont apporté une contribution extraordinaire au mouvement coopératif de la région Évangéline. À ce titre, le CDC a reconnu, au cours des années, les grands coopérateurs Léo J.T. Arsenault, Ulric Poirier, Dosithée Poirier, Marie-Anne Richard, Eddie Arsenault, Tilmon Arsenault, Ralph MacLellan, Léonce Bernard, Alphonse Gallant, Amand Arsenault, Père Éloi Arsenault, Augustin P. Arsenault, Joseph E. Gallant, Amand Bernard, Adélard Gallant, Eva Richard, Ida Gallant, Ronnie et Jeanne Durant, Anne-Marie Arsenault et Urbain Arsenault.

-30-

BAS DE PHOTO : Angèle Arsenault, à la droite, présidente du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É., a remis le prix de l’Ordre du mérite coopératif 2012 à Roger « Co-op » Arsenault de Wellington le 30 novembre dernier. On a aussi présenté une gerbe de fleurs à son épouse Lorraine Arsenault.

Pour de plus amples renseignements :

Velma Robichaud
Agente de développement coopératif
Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É.
(902) 854-3658