Réjeanne Arsenault la première femme à remporter le prix de l’Entrepreneur distinguée

Pour sa contribution économique sur toute sa carrière

SUMMERSIDE, Î.-P.-É. – le 17 mars 2013 – Décrite comme une personne qui a toujours su « défoncer des murs » pour faire sa place dans un monde d’affaires prédominé par les hommes, Réjeanne Arsenault – propriétaire des Maisons de bouteilles au Cap-Egmont – est la première femme à remporter le prix de l’Entrepreneur distinguée de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.

Ce prix, maintenant à sa 10e édition, était auparavant réservé à des entrepreneurs en fin de carrière ou à la retraite et voulait les honorer pour leur contribution sur toute leur carrière – c’était essentiellement un « lifetime achievement award ». Il faut dire que par le passé, il n’y avait pas tellement de femmes acadiennes et francophones qui étaient entrepreneurs.

Mais cette année, les critères du prix ont été élargi un peu pour inclure toute personne ayant été en affaires pour 25 ans et plus (incluant ceux près ou à la retraite). Réjeanne tombe parfaitement dans les nouveaux critères. De fait, elle célèbre cette année son 25e anniversaire comme propriétaire de l’attrait.

La gagnante a reçu son prix, commandité par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, le 16 mars lors du Gala des entrepreneurs 2013 à Summerside.

L’attraction touristique « Les Maisons de bouteilles » à Cap-Egmont fut construite par feu Édouard T. Arsenault de 1980 à 1984. Suite au décès d’Édouard en 1984, l’entreprise fut exploitée par son épouse Rosina et, depuis 1988, par sa fille Réjeanne, qui a incorporé l’entreprise l’année suivante.

Une première boutique de souvenirs est ajoutée en 1984 et agrandit en 1989. De 1992 à 1998, Réjeanne fait reconstruire les trois bâtisses.  Avec le temps, Réjeanne ajoute au site une immense bouteille à l’entrée de la propriété, une reproduction du phare de Cap-Egmont et un centre d’interprétation des jardins. Ses beaux jardins de fleurs s’agrandissent continuellement. Enfin, elle ajoute une nouvelle boutique et centre d’accueil et installe un chargeur pour voitures électriques.

Au cours des années, une cinquantaine de personnes y ont obtenu un emploi.  Normalement, une équipe de quatre à six personnes est embauchée chaque saison. Au fil des ans, l’entreprise a continuellement augmenté son volume d’affaires. Une grande variété de médias sont venus faire des reportages pour la télévision, différentes revues et journaux, des livres d’école et de voyages et même Ripley’s Believe It Or Not.

Le marketing bouche à oreille contribue sans doute à une solide croissance dans le nombre de visiteurs provenant de partout au monde. Le dernier exemple est un contact reçu récemment d’une équipe de production du Royaume-Uni qui veut venir filmer l’entreprise en raison de son caractère écologique et de recyclage.

L’entreprise et sa propriétaire ont été honorées avec plusieurs prix dont Opérateur de l’année de TIAPEI en 2006; le Coup de cœur des Lauriers de la PME de RDÉE Canada en 2005; le prix provincial du site extérieur aménagé présenté par Attractions Canada en 2001 et Intervenante touristique de l’année 1990-1991 de l’Association touristique Évangéline.

En plus de tout cela, Réjeanne est également consultante indépendante qui accepte toute une variété de contrats de recherche et de coordination.

Les autres finalistes du prix Entrepreneur distingué 2013 étaient Simon Arsenault de Northumberland Construction et Comet Construction d’Abram-Village; Lise Buote de Blue Heron Enterprises et Blue Heron Construction de Rustico; Johnny Gallant de M&J Professional Saws de St-Timothée; et le chanteur Lennie Gallant de Gallant Effort Productions de Rustico et Halifax. Réjeanne était également nominée dans les catégories Femme d’affaires 2013 et Prix d’Excellence de la présidence 2013.

-30-

BAS DE PHOTO 1 : Le commanditaire Geoff Allen, à la gauche, agent de programme de l’APECA, remet le prix de l’Entrepreneur distinguée 2013 de la CCAFLIPE à Réjeanne Arsenault, propriétaire des Maisons de bouteilles au Cap-Egmont. Martin Marcoux, conseiller de la CCAFLIPE, a aidé avec la présentation.

BAS DE PHOTO 2 : Hubert Lihrmann, à la gauche, conseiller entrepreneurial du RDÉE, présente le certificat de finaliste à Ronnie Arsenault, qui représentait son père Simon Arsenault des firmes de construction Northumberland et Comet.

BAS DE PHOTO 3 : Hubert Lihrmann, à la gauche, conseiller entrepreneurial du RDÉE, présente le certificat de finaliste à Chris Buote, qui représentait sa mère Lise Buote de Blue Heron Construction et Blue Heron Enterprises.

BAS DE PHOTO 4 : Hubert Lihrmann, à la gauche, conseiller entrepreneurial du RDÉE, présente le certificat de finaliste à Johnny Gallant, propriétaire de la firme M&J Professional Saws.

BAS DE PHOTO 5 : Hubert Lihrmann, conseiller entrepreneurial du RDÉE, présente le certificat de finaliste à Tracy Gallant, qui a l’accepté au nom de son beau-frère Lennie Gallant.
Pour de plus amples renseignements :
Raymond J. Arsenault
Coordonnateur
Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.
(902) 854-3665
raymond@rdeeipe.org