Un bon fonds de roulement est « fondamentalement important »

« Cash is king » selon le banquier Martin Marcoux

WELLINGTON, Î.-P.-É. – le 29 mai 2013 – Neuf personnes – incluant des entrepreneurs, des administrateurs, des comptables et des conseillers d’organismes – ont assisté à une dîner-causerie à Wellington le 29 mai pour apprendre comment maintenir un bon fonds de roulement dans leur organisme ou entreprise.

Le conférencier Martin Marcoux, banquier commercial de la Banque Royale du Canada à Charlottetown, a insisté sur le fait que « Cash is king », c’est-à-dire qu’un cash-flow sain est « fondamentalement important » à la survie d’une entreprise.

Il a alors expliqué comment déterminer si on est en situation précaire et a suggéré des moyens de s’en sortir.

On voit M. Marcoux, à la droite, discutant de ces concepts avec deux des participants, Raymond Bernard et Jeannette Blaquière.

La session fut organisée conjointement par la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. et le Centre d’action rural de Wellington.