Proposition d’un nouveau chemin et parc pour les aînés à Wellington

Le Bel-Âge cherche à développer son terrain

(Publié avec permission de La Voix Acadienne)

WELLINGTON – le 5 juin 2013 – La Coopérative d’hébergement Le Bel-Âge ltée est dans ses dernières phases afin de concrétiser sa proposition pour un nouveau chemin qui sera construit à côté et en arrière de l’établissement actuel à Wellington. Le chemin proposé sera une continuité du chemin qui finit présentement au stationnement du complexe du Bel-Âge. Ce chemin d’accès aboutirait sur la rue Mill, à côté de la résidence de Melvin et Lorna Arsenault.

«Ce chemin sera important afin que nous puissions continuer le développement pour le bien-être de notre Coopérative», a dit Ernest Gallant, président de la Coopérative d’hébergement Le Bel-Âge, lors de l’assemblée générale annuelle le 27 mai dernier.

L’annonce officielle n’a pas encore eu lieu, mais les fonds ont été approuvés. Comme dans tous leurs projets, l’organisme impliqué doit trouver une manière de payer 10% des fonds nécessaires.

En développant ce chemin, plusieurs terrains qui appartiennent au Bel-Âge vont devenir disponibles afin de construire d’autres résidences pour personnes âgées. Vendre des terrains est envisageable. Par ces moyens, le 10% obligatoire sera amassé.

«Nous souhaitons que la construction puisse commencer à l’été», a signalé Gary Doucette, agent de RDÉE ÎPÉ responsable pour ce projet.

Beau parc pour les aînés dans les plans

Un autre projet intéressant pour les résidants du Bel-Âge ainsi que ceux de la Coopérative du Chez-nous ltée sera la création d’un magnifique parc qui sera situé à côté du nouveau chemin proposé, en arrière de la maison chez Jason Arsenault et Roger Arsenault.

«Nous regardons de près à créer ce parc, mais il y a encore quelques étapes à franchir», a noté le président. «Nous avons un plan créé par celui qui a construit le merveilleux parc de fleurs à côté de l’église de Tignish. Pour ceux qui le connaissent, c’est un très joli parc. Nous aurons des couches de fleurs, une vente de briques et une belle glouette (gazebo) pour compléter le tout. Les résidants du Bel-Âge et même du Chez-nous pourront venir travailler dans les fleurs et passer du temps dans leur parc.»

Les 14 appartements du Bel-Âge sont présentement remplis et il y a une longue liste d’attente.

Le président Ernest Gallant a décidé de céder sa place sur le conseil d’administration après avoir offert plusieurs années de bénévolat. Cependant, il a assuré aux gens qu’il demeurerait impliqué comme conseiller afin de voir au bon déroulement de ces deux beaux projets. Le nouveau conseil de direction sera déterminé dans les prochaines semaines.

BAS DE PHOTO: Gary Doucette du RDÉE Î.-P.-É. et Ernest Gallant, présdient du Bel-Âge, expliquent aux gens les plans pour le nouveau chemin et le nouveau parc pour les ainés à Wellington.