Une autre année très occupée pour la CCAFLIPE

Avec des activités de réseautage, apprentissage et partage

SUMMERSIDE, Î.-P.-É. – le 26 juin 2013 – Au cours de la dernière année fiscale, la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. a organisé un total de 29 activités auxquelles ont assisté plus de 500 personnes, a rapporté la porte-parole de la Chambre, Jeannette Arsenault, lors de l’assemblée annuelle conjointe de RDÉE Î.-P.-É. et de la CCAFLIPE le 25 juin à Summerside.

Toutes ces activités tombaient sous les grands thèmes du slogan « RAP » de la Chambre – Réseautage, Apprentissage et Partage. Certaines avaient été planifiées bien à l’avance tandis que d’autres « nous sont essentiellement tombées du ciel, » a ajouté Mme Arsenault.

Elle a mentionné que la vaste majorité de ces activités ont été réalisées en collaboration avec le Centre d’action rural de Wellington, d’autres avec des partenaires comme le Conseil de développement coopératif, la CBDC Î.-P.-É. Centrale, d’autres chambres de commerce, divers organisations et divers entrepreneurs privés. Le RDÉE est toujours partenaire de ses activités puisque ce sont ses employés qui les coordonnent.

Elle a remercié les collaborateurs, les formateurs de cours et d’ateliers et les présentateurs des sessions mais elle a surtout lancé des fleurs à tous ceux qui ont assisté aux nombreuses activités. « C’est toujours le fun de revoir nos participants réguliers mais c’est encore plus intéressant d’y voir des nouveaux visages. »

« Malheureusement, il y a un bon nombre de membres que nous voyons rarement aux activités. Cela est surtout le cas dans la région de Charlottetown; nous avons offert plusieurs activités dans la ville mais nous avons dû en annuler au moins trois cette année, spécifiquement par manque d’inscriptions, » a-t-elle souligné. « Nous espérons que le déménagement du RDÉE et de la CCAFLIPE dans le Carrefour de l’Île-Saint-Jean à Charlottetown cet été encouragera une plus grande participation des entrepreneurs et autres gens de la ville. »

Elle a signalé du temps que les gens participeront aux activités de la Chambre, elle continuera d’en organiser. « Mais n’oubliez pas que c’est votre chambre et que si vous ne participez pas à ses activités, vous manquez de très belles occasions de rencontrer des partenaires potentiels et d’apprendre de nouvelles façons de faire les choses. »

Dans ces temps économiques difficiles, Mme Arsenault considère qu’il est de plus en plus important de collaborer entre entrepreneurs et groupes d’entrepreneurs afin de pouvoir apprendre l’un de l’autre. « Dans un si petit marché comme l’Île-du-Prince-Édouard, on ne peut presque pas considérer aucune autre entreprise comme compétition; il faut plutôt les considérer des alliés. C’est avec cet esprit d’entraide et de coopération qu’opère votre Chambre de commerce, » a-t-elle souligné.

La CCAFLIPE annoncera son calendrier d’activités en octobre lors d’une activité de la Semaine de la petite et moyenne entreprise.

HAUT POINT

La porte-parole a indiqué que le haut point de l’année de la Chambre est sans doute son Gala des entrepreneurs à la mi-mars. « Cette année, nous avons reçu un record de 21 nominations pour nos cinq prix réguliers et nous avons pu présenter le tout-nouveau Prix Jeunes millionnaires. » Elle a alors félicité tous les finalistes et surtout aux gagnants.

« Pour ce qui est du Gala même, nous tentons d’année en année de le rendre de plus en plus professionnel. Grâce à la collaboration de Radio-Canada, cette année, les biographies des finalistes furent enregistrées par Denis Duchesne, l’animateur de l’émission Le Réveil. Cela a ajouté une touche tout-à-fait particulière à notre soirée. Donc merci à Radio-Canada ainsi qu’à tous nos autres commanditaires, » a-t-elle noté.

D’autre part, la chambre a organisé plusieurs dîners-causeries, sessions d’information et cours reliés à des thèmes d’intérêt aux entrepreneurs et développeurs communautaires.

La CCAFLIPE a aussi intervenu politiquement au nom des membres, demandant que la province provincial n’augmente pas les taxes pour entrepreneurs et qu’elle permette les commerçants d’ouvrir leurs magasins aux heures désirés les dimanches. Le gouvernement fédéral a été demandé de permettre aux entrepreneurs saisonniers une plus grande flexibilité sur leur méthode de paiement de leurs taxes.

À noter qu’on peut lire le rapport annuel entier de la CCAFLIPE à la page 38 du rapport annuel de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, que l’on peut télécharger en format PDF en cliquant ICI.

-30-

BAS DE PHOTO : Jeannette Arsenault, porte-parole de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.

Pour de plus amples détails:

Jeannette Arsenault
Porte-parole
Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.
(902) 437-2663

Raymond J. Arsenault
Coordonnateur
Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.
(902) 854-3439, poste 231