Une soirée de jeux et de « deals » bien réussie!

On recueille 1 607 $ pour la Banque alimentaire

WELLINGTON, Î.-P.-É. – le 23 octobre 2013 – Les quelques 225 personnes qui ont assisté à la soirée « Let’s Make a Deal » le vendredi 18 octobre à Wellington se sont bien amusés à jouer des jeux, gagner des prix et conclure toutes sortes de « deals », sachant qu’en même temps, ils avaient contribué 1 607,50 $ à la Banque alimentaire de l’Armée du salut de Summerside.

Karen Mallett, qui s’occupe des projets communautaires de l’Armée du salut, a très gracieusement accepté la contribution, indiquant que la somme aiderait à nourrir bon nombre de familles. Elle a cependant parlé du nombre grandissant de gens qui ont recours aux services de la Banque alimentaire et de la « soup kitchen ».

Elle fut heureuse de constater que la Banque recevra également une quantité de nourriture ramassée par l’entremise d’une campagne effectuée par le mouvement coopératif à l’École Évangéline, à la Caisse populaire Évangéline-Central et à la Coopérative de Wellington.

La soirée de jeux, organisée conjointement par la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., le Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É. et le Conseil scolaire-communautaire Évangéline, avait plusieurs objectifs, incluant celui de la cueillette de fonds. Lorsque les gens arrivaient à la soirée, ils étaient invités à faire un don à la porte.

COMMANDITES

Tenue au plein milieu des Semaines des coopératives et des petites et moyennes entreprises, l’activité voulait d’abord donner la chance aux entreprises, coopératives et organismes de l’Île de se promouvoir. Les 30 commanditaires, qui devaient fournir leur contribution d’au moins 200 $ en marchandises, bons d’achat ou argent, recevaient chacun un « commercial » d’une minute lors de la soirée. Certains ont choisi de présenter leur propre publicité tandis que d’autres ont demandé à des bénévoles de la soirée de les lire.

Ensuite, chacun des commanditaires a pu soumettre deux questions du genre « trivia », que poserait l’animateur Raymond J. Arsenault au cours de la soirée, encore en vue de faire mieux connaître le commanditaire.

En plus des contributions de ces 30 commanditaires, plus de 25 autres entreprises et organismes ont offert des prix d’une valeur moindre, donc ne recevaient pas les bénéfices mentionnés. Les organisateurs n’avaient aucune idée que la réponse à leur appel serait si positive.

« Pour incorporer tous les prix reçus, qui atteignaient une valeur combinée de 10 000 $, nous avions organisé 12 gros jeux et 23 mini-jeux, » explique le coordonnateur de la soirée, Raymond J. Arsenault. « Donc si on y ajoute tous les commerciaux et les questions trivia, on peut s’imaginer que ce serait une longue soirée. En fait, elle a durée quatre heures! Mais la plupart du monde a resté toute la soirée en raison des beaux gros prix qui étaient offerts et du fait qu’ils amusaient bien. »

Angèle Arsenault, président du Conseil de développement coopératif, ajoute que l’objectif final de l’activité était d’offrir à la communauté une occasion de s’amuser lors d’une activité sociale, au sein de la Semaine de la coopération, qui leur donnerait la chance de gagner des prix.

« L’an passé, notre jeu Let’s Make a Co-op Deal, organisé à l’occasion de l’Année internationale des coopératives, avait connu un très bon succès, » indique-t-elle. « Nous avons décidé de l’élargir cette année pour inclure non seulement les coopératives mais aussi les entreprises et le volet communautaire. Aussi, puisque nous n’avions pas notre déjeuner communautaire qui servait de collecte de fonds pour la Banque alimentaire cette année, nous avons décidé de transférer cette collecte à notre soirée de jeux. »

GRANDS GAGNANTS

Au cours de la soirée, plus de 70 personnes ont eu l’occasion de monter sur scène pour jouer des jeux. Aucun n’a quitté la scène avec les mains vides.

Cependant, les grands gagnants de la soirée incluaient les personnes suivantes:

  • Carole Gallant, qui a remporté plusieurs des outils électriques (valeur de 585 $);
  • Christine Arsenault, qui a gagné une télévision à haute définition et un système de son avec lecteur blu-ray (valeur de 450 $);
  • Bernice Arsenault, gagnante d’un panier de prix divers (valeur de 400 $);
  • Marie-Hélène Arsenault, gagnante de travaux d’une firme de construction locale (valeur de 400 $);
  • Lisa Arsenault, qui a remporté plusieurs prix, incluant un membership de trois mois à un centre de conditionnement physique, une heure de glace à la patinoire et une trousse d’outils promotionnels (valeur totale de 360 $);
  • Adolphe et Léona Richard, qui ont gagné un bon d’achat chez un magasin sportif ainsi qu’une variété d’outils promotionnels (valeur totale de 350 $);
  • les soeurs Lynn et Rachelle Arsenault, qui ont remporté une nuitée à un hôtel et deux passes pour des jeux de golf (valeur total de 350 $).

D’autres gens ont gagné des appareils ménagers, des appareils électroniques, des disques compacts de musique, des bons d’achats de tous genres, des vêtements, des repas à des restaurants, des nuitées à des hôtels, des cartes d’essence, des billets de spectacles ou des téléphones.

Les participants des jeux, tirés au sort, ont souvent eu l’occasion d’échanger leurs prix gagnés pour des prix mystères cachés en arrière des portes ou bannières. La plupart des gens qui ont fait des échanges étaient bien contents de leur choix. D’autres ont reçu des prix comiques, qui cachaient eux aussi des meilleurs prix.

Les gens à la soirée ont indiqué qu’ils avaient été bien divertis par les jeux ainsi que par les folies de l’animateur Raymond J. Arsenault et de l’annonceur Roger Arsenault.

-30-

BAS DE PHOTO 1 : On aperçoit les organisateurs de la soirée de jeux Let’s Make a Deal qui remettent les 1 607,50 $ ramassés au cours de la soirée à la Banque alimentaire de l’Armée du salut le 18 octobre dernier à Wellington. On voit, de la gauche, Velma Robichaud, directrice du Conseil scolaire-communautaire Évangéline, représentant le volet communautaire; Angèle Arsenault, présidente du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É., représentant le volet coopératif; Karen Mallett, agente communautaire de l’Armée du salut; Kathy Cotton, bénévole de la Banque alimentaire; et Raymond J. Arsenault, coordonnateur de la Chambre de commerce acadienne et francophone, représentant le volet entrepreneurial.

BAS DE PHOTO 2 : L’animateur du jeu Let’s Make a Deal, Raymond J. Arsenault, à la gauche, offre des options d’échanges de prix. On le voit avec, de la gauche, la bénévole au sac bleu Angèle Arsenault, les participants Simone Labonté et Franky Arsenault, et la bénévole Jeannine Gallant.

Pour de plus amples renseignements:

Raymond J. Arsenault
Coordonnateur
Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.
(902) 854-3439, poste 231
raymond@rdeeipe.org