La Semaine nationale de l’immigration francophone prend fin dans la fête

Le Champion de l’immigration est reconnu

(Ce texte, paru dans l’édition du 13 novembre de La Voix acadienne, est reproduit ici avec permission du journal.)

Grâce à un partenariat sans précédent entre la Coopérative d’intégration francophone, l’organisme Cap enfants dédié aux familles de jeunes enfants, le Carrefour de l’Isle-Saint-Jean, la Fédération culturelle et RDÉE Î.-P.-É., l’activité de clôture de la Semaine nationale de l’immigration francophone a été retentissante.

Le vendredi 8 novembre, le Bayou avait été transformé pour l’occasion en buffet multiculturel, atelier d’art, salle familiale et salle de spectacle, en plus d’être le salon-bar attitré du public francophone dans la capitale provinciale. 

«On est très satisfaits de cette activité et de toutes celles que nous avons tenues durant la Semaine nationale d’immigration francophone.  Nous avons atteint nos objectifs», a indiqué Jacinthe Lemire, coordonnatrice provinciale de la CIF, alors que le bruit des conversations commençait à se faire plus facile à supporter.

«Je dirais que nous avons eu au moins une centaine de personnes, et bien des gens ne sont pas des habitués de nos activités.  Chaque fois, nous recevons plus de gens», a indiqué Catherine Rioux, coordonnatrice du projet LIENS, une initiative de RDÉE Î.-P.-É.

Durant toute la durée du repas, Catherine Rioux a servi de nombreux morceaux et portions de pâté acadien, de samossas de la République démocratique du Congo, du gombo de la Louisiane, de falafel de la Syrie, de sandwich roulé du Liban, de gâteau renversé aux ananas du Venezuela, et des crêpes Suzette de France.

Par ailleurs, afin de motiver les jeunes à en apprendre plus sur l’immigration et les immigrés, la CIF avait lancé un concours destiné aux élèves du secondaire des écoles françaises.  Les résultats de ce concours seront annoncés d’ici peu.

Durant toute la soirée, Faysal Boukari, artiste récemment établi à l’Île, a réalisé en direct un dessin dont tout le monde pouvait suivre les progrès en temps réel sur un écran.  Son personnage portait des couleurs et des motifs symboliques à toutes les cultures représentées durant la soirée.

Également, les convives ont pu écouter en direct de la musique traditionnelle de la Syrie et de la Corée grâce à des jeunes musiciens et musiciennes très talentueux.

Photos : Le Champion de l’immigration francophone, Greg Urier, a reçu un cadeau pour souligner sa participation des mains de Jacinthe Lemire.  Son parcours d’intégration dans la francophonie de l’Île est un véritable succès.

Concentré sur son travail, Faysal Boukari a créé un personnage fictif en amalgamant des couleurs et motifs typiques à de nombreuses cultures.

La nourriture était bonne et abondante.  Sur la table, on voit entre autres les crêpes Suzette, le gâteau renversé aux ananas et plusieurs autres mets.