La classe entrepreneuriale de l’École Évangéline se lance en affaires

Vente de « hoodies » pour améliorer le son du gymnase

ABRAM-VILLAGE – le 22 novembre 2013 – Les neuf élèves de la classe entrepreneuriale du niveau secondaire de l’École Évangéline viennent de fonder une petite entreprise nommée « Sweatshirts c’nous » afin de vendre des sweatshirts à capuchon du genre « hoodies ».

Ces beaux vêtements sont d’un bleu marin à l’extérieur et d’un jaune-orange à l’intérieur pour refléter les couleurs officielles de l’école. Le logo étoilé avec le mot « Évangéline » y est également imprimé sur la poitrine. Selon le président de l’entreprise, Tyson Gallant, « La qualité de ces chandails est très bonne. » Il considère que ces « hoodies » feraient de très bons cadeaux de Noël donc il encourage tout le monde d’en acheter au moins un, au prix de 35 $ chacun.

On peut voir des photos du sweatshirt et en apprendre davantage sur l’entreprise en visitant le site www.sweatshirtscnous.wordpress.com ou la page www.facebook.com/sweatsirtscnous.  Pour passer sa commande, on peut visiter ou appeler l’école (902) 854-2491 ou envoyer un courriel à sweatshirtscnous@gmail.com. Il faut préciser la grandeur voulue, soit petite, moyenne, grande, très grande et très très grande.

L’entreprise installera également une table de vente à la Coopérative de Wellington les 29 et 30 novembre ainsi qu’au concert de Noël de l’école le 18 décembre.

Le président signale qu’en plus de réchauffer les gens avec leurs chandails, les élèves partenaires contribueront à l’amélioration des infrastructures de leur école. En fait, tous les profits de l’entreprise seront versés pour améliorer la qualité du son dans le grand gymnase, en installant des rideaux, de la styromousse pour réduire l’écho, etc.

JEUNES ENTREPRISES

Le cours entrepreneurial fait partie de la programmation scolaire régulière de l’école et est offert en collaboration avec le Programme entrepreneurial : Une entreprise étudiante de Jeunes entreprises (Junior Achievement). Il est offert principalement par l’enseignante Josée Babineau. Une fois par semaine, Jeannine Arsenault, agente de service à la clientèle du Centre d’action rural de Wellington, rencontre la classe pour l’appuyer dans son cheminement.

Par l’entremise du cours, les neuf élèves apprennent les diverses étapes de la mise sur pied d’une entreprise, y compris le plan d’affaires, le plan financier, le marketing, la promotion, la gestion des ressources humaines et la production, entre autres. De plus, ils en apprennent au sujet de la vente d’actions, car ils doivent vendre chacun 10 parts de 10 $ à leurs parents, amis, professeurs et autres connaissances. Ces actions leur fournissent un fonds de roulement pour l’entreprise.

Les élèves apprennent également comment fonctionne un conseil d’administration. Chaque semaine, le conseil se réunit pour prendre des décisions importantes sur divers sujets reliés à la gestion de l’entreprise.

Chaque membre de la classe est assigné un rôle particulier. En plus du président, l’entreprise est composée de :

  • Valerie Duguay, vice-présidente aux ressources humaines
  • Lucas Arsenault, vice-président aux finances
  • Luc Arsenault, vice-président à la production
  • Ryan Arsenault, vice-président des technologies de l’information
  • Antoine Arsenault-Gallant, vice-président des technologies de l’information
  • Samuel Bernard, vice-président du marketing et des ventes
  • Morgan Gallant, vice-président du marketing et des ventes
  • Ryan Gallant, vice-président du marketing et des ventes.

« Tous les jeunes du groupe sont bien embarqués dans le projet, » signale Mme Jeannine Arsenault. « Je les trouve tous bien dévoués à leur entreprise; ils veulent tous la voir réussir. En fait, ils viennent juste de commencer à vendre leurs produits et déjà ils en ont vendu près d’une soixantaine. Je prédis que certains d’eux deviendront des entrepreneurs lorsqu’ils seront adultes. »

À noter que les entreprises de la classe entrepreneuriale de l’école, au cours des dernières quelques années, ont mérité plusieurs prix provinciaux de Jeunes entreprises, incluant vendeur de l’année et compagnie ayant gagné le plus de profits sur deux ans.

-30-

BAS DE PHOTO : Trois des élèves partenaires de l’entreprise « Sweatshirts c’nous », de la classe entrepreneuriale de l’École Évangéline, montrent les beaux « hoodies » qu’ils vendent comme projet de classe du programme Jeunes entreprises. On aperçoit Ryan Arsenault, à la gauche, Valerie Duguay et Ryan Gallant.

Pour de plus amples détails :

Jeannine Arsenault
Agente de service à la clientèle
Centre d’action rural de Wellington
(902) 854-2328, poste 228

Josée Babineau
Enseignante du cours entrepreneurial
École Évangéline
(902) 854-2491

Tyson Gallant
Président
Sweatshirts c’nous
(902) 854-2491