Des étudiants postsecondaires de l’Île acquerront une expérience inestimable de travail cet été

20 participants francophones et anglophones y participent

gail sheaCHARLOTTETOWN – Le 26 juin 2014 – La ministre des Pêches et des Océans Gail Shea, au nom de l’honorable Rob Moore, ministre d’État (Agence de promotion économique du Canada atlantique), et le ministre de l’Innovation et de l’Enseignement supérieur de l’Î‑P.‑É. Allen Roach sont heureux d’annoncer un investissement gouvernemental conjoint de 92 500 $ pour le programme PERCÉ.

PERCÉ permet à un maximum de vingt étudiants de niveau postsecondaire de partout à l’Île‑du‑Prince‑Édouard d’améliorer leurs compétences en affaires, d’établir d’importants réseaux et d’accroître leur sensibilisation aux carrières potentielles qui pourraient leur permettre de vivre et de travailler dans leur province d’origine après l’obtention de leur diplôme.

Le gouvernement du Canada, par l’entremise du Programme de développement des entreprises de l’APECA, investit 50 000 $ pour appuyer le programme PERCÉ. Le gouvernement de l’Île‑du‑Prince‑Édouard, par l’entremise du ministère de l’Innovation et de l’Enseignement supérieur, investit 42 500 $ supplémentaires.

PROGRAMME DE STAGES

PERCÉ, un programme de stages pour les jeunes, a été élaboré pour offrir aux jeunes de l’Île qui commencent leur troisième ou quatrième année d’université ou de collège des possibilités au sein d’entreprises et d’organismes de l’Île, et ce, dans leur domaine d’études.

bio-roach« Notre gouvernement reconnaît que notre région, pour être prospère dans l’avenir, doit préparer ses jeunes leaders et leur procurer les outils, l’information et les possibilités de réseautage dont ils ont absolument besoin pour contribuer, innover et réussir, » signale Mme Shea. « Les programmes tels que PERCÉ donnent à nos jeunes l’occasion d’obtenir une expérience inestimable en affaires et de mettre à profit leurs compétences chez eux au Canada atlantique. »

« Non seulement le programme PERCÉ offre‑t‑il une précieuse expérience de travail, mais en plus il facilite les choses pour nos jeunes francophones insulaires qui veulent lancer leur carrière dans leur province d’origine. Voilà donc une excellente façon d’encourager les jeunes Insulaires talentueux à bâtir leur avenir ici même à l’Île,» ajoute M. Roach.

MartinMarcoux2014lowresPERCÉ est géré par RDÉE Île‑du‑Prince‑Édouard Inc., le conseil de développement économique provincial francophone de l’Île‑du‑Prince‑Édouard. Sa mission consiste à contribuer activement au développement économique entrepreneurial et des collectivités ainsi qu’à la création d’emplois au sein de la communauté acadienne et francophone de la province.

Martin Marcoux, le président de l’organisme, signale que « RDÉE Île-du-Prince-Édouard est extrêmement heureux de pouvoir coordonner ce populaire programme de stages bilingue, qui en est déjà à sa onzième édition. À l’occasion de son dixième anniversaire, nous avons sondé les participants antérieurs. Nous avons été agréablement surpris d’apprendre que 82 pour cent d’entre eux, après avoir terminé leurs études postsecondaires, sont retournés à l’Île ou ont l’intention d’y retourner dans un avenir très rapproché pour y travailler et y vivre. Par conséquent, nous sommes fiers de collaborer activement au maintien de nos jeunes à l’Île. »

-30-

 

Personnes‑ressources:

Kelsie Corey
Directrice des communications
Cabinet de l’honorable Rob Moore
Agence de promotion économique du Canada atlantique
613-941-7241

Katie MacNevin
Agence de promotion économique du Canada atlantique
902-626-2878

Ron Ryder
Innovation Î.‑P.‑É.
902-368-6859