Les membres de la Coopérative service jeunesse sont prêts à se mettre au travail

À la recherche de petits travaux pour l’été

coopservjeulowresCHARLOTTETOWN, Î.-P.-É. – le 17 juillet 2014 – Armés d’une quantité d’énergie et d’enthousiasme, les 14 travailleurs adolescents de la Coopérative service jeunesse des régions Évangéline et Charlottetown sont bien prêts à se retrousser les manches pour rendre toutes sortes de services à leur communauté.

« Nous invitons donc les gens, les organismes et les entreprises de ces régions à embaucher un ou plusieurs de nos jeunes pour quelques heures ou quelques jours pour faire n’importe quelles sortes de travaux, que ce soit de couper du gazon, de rentrer du bois, de faire du jardinage ou du peinturage, de faire du ménage ou du nettoyage, de placer des marchandises sur des étagères, ou de garder des enfants, » lance Daniel Gallant, coordonnateur de la coopérative pour l’été 2014.

« Tout ce qu’il faut faire, » ajoute-t-il, « c’est de m’appeler à mon bureau à Charlottetown au 902-370-7333, poste 407, ou de m’envoyer un courriel à daniel@rdeeipe.org puis me donner les détails du travail que vous voulez que nos jeunes accomplissent. Je trouverai alors le jeune qui est le mieux placé, qualifié et préparé pour vous rendre service et je lui ferai part des détails. Il ou elle se rendra alors au lieu demandé au temps demandé. »

Il explique que suite à la réalisation des travaux, il contactera les clients pour assurer que tout a été fait à leur satisfaction. Ils recevront ensuite une facture de 11,20 $ l’heure pour chaque heure travaillée par le jeune. Le membre de la coopérative recevra alors le salaire minimum de 10,20 $ ; l’autre dollar ira à la coopérative pour payer ses frais d’opérations et de promotion.

M. Gallant mentionne que les travailleurs-membres de la coop se rendent compte de l’importance d’acquérir de l’expérience de travail, car cela leur sera utile lorsque viendra le temps de se trouver des emplois plus tard dans la vie. Et bien sûr, les jeunes gagnent un peu d’argent de poche.

De plus, au cours de l’été, les jeunes apprendront les concepts de base du mouvement coopératif, incluant leur fonctionnement démocratique. « Étant donné que nous opérons une coopérative ouvrière, chaque jeune agit à titre de membre d’une équipe de travail et non seulement en tant qu’employé, » précise le coordonnateur.

La Coopérative service jeunesse est une initiative conjointe du Conseil de développement coopératif (CDC) de l’Î.-P.-É. et de RDÉE Île-du-Prince-Édouard. Elle fonctionnera pour les mois de juillet et août.

-30-

 

BAS DE PHOTO : Daniel Gallant, au centre, coordonnateur de la Coopérative service jeunesse, discute avec les membres Keith Turbide,15 ans, et Jessica Turbide, 13 ans, du genre de travaux qu’ils pourraient être demandés de faire par les gens de la communauté cet été.

 

Pour de plus amples détails :
Daniel Gallant
Coordonnateur
Coopérative service jeunesse
902-370-7333, poste 407
daniel@rdeeipe.org