Amand Arsenault reçoit l’Ordre du mérite coopératif 2014

ordre du merite 2014 lowresWELLINGTON – le 29 octobre 2014 – Même s’il est surtout reconnu comme le frère-accompagnateur du défunt et légendaire violoneux acadien Eddie Arsenault, Amand Arsenault de St-Chrysostome a été énormément dévoué au mouvement coopératif de la région Évangéline toute sa vie, travaillant souvent et humblement dans l’arrière-plan, sans jamais chercher la gloire.

C’est pour sa vaste contribution au développement et à la survie de ce mouvement au cours de plusieurs décennies que le Conseil de développement coopératif (CDC) de l’Î.-P.-É. lui a décerné le prix de l’Ordre du mérite coopératif le 25 octobre à Wellington. C’est lors d’une soirée casino bénéfice pour la banque alimentaire de Summerside qu’on lui a remis son prix.

Angèle Arsenault, présidente du CDC, a indiqué que M. Arsenault a hérité son dévouement coopératif de son père, Arcade, qui fut un des fondateurs de la Coopérative des pêcheurs l’Acadienne en 1955. En tant que pêcheur lui aussi, Amand fut membre de cette coopérative tout au long de sa carrière et a servi sur son conseil pendant six ans.

Il a aussi servi sur les conseils d’administration de la Coopérative de Wellington pendant six ans, de la Coopérative Le Chez-nous pendant trois ans et de la Caisse populaire Évangéline pendant six ans.

En plus de tout cela, il a été grandement impliqué dans le développement et la survie de la Coopérative funéraire Évangéline. Il a servi six années sur son conseil d’administration et a même passé les maisons de la région pour recruter des membres. Il y fut aussi portier pour bien des années.

À moment donné, l’association des salons funéraires privés a exercé de grandes pressions sur les coopératives funéraires, essayant de salir leur réputation afin qu’ils ferment leurs portes. M. Arsenault s’est porté volontaire pour aider à combattre les accusations fausses; il s’est même rendu en cours pour assurer que la vérité soit dite. En raison des grands croyants comme Amand, les coopératives funéraires ont survécu à cette campagne de diffamation et continuent de prospérer d’un bout à l’autre de la province.

M. Arsenault est tant convaincu de la valeur du mouvement qu’il n’arrive pas à comprendre pourquoi certaines personnes ne voient pas l’énorme contribution des coopératives à la prospérité et au beau style de vie de leur région.

La présidente du CDC a indiqué que c’est en raison de la contribution de gens comme Amand Arsenault que la région Évangéline a pu devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

-30-

 

BAS DE PHOTO : Angèle Arsenault, présidente du Conseil de développement coopératif, présente l’Ordre du mérite coopératif à Amand Arsenault de St-Chrysostome pour ses nombreuses années de dévouement au mouvement.

 

Pour de plus amples renseignements:

Angèle Arsenault
Présidente
Conseil de développement coopératif
(902) 854-2951
angelearsenault@hotmail.com