L’intégration demande du courage et des efforts, selon une table ronde sur l’immigration

table ronde immigration low resCHARLOTTETOWN – le 7 novembre 2014 – Il n’est pas toujours facile pour un nouvel arrivant de s’intégrer et de trouver sa place dans une nouvelle communauté qu’il connaît peu. Mais il réussira davantage s’il trouve le courage de poser des questions et de faire des efforts pour participer activement aux activités de la communauté.

C’est lors d’une table ronde de discussions intéressantes et conviviales à Charlottetown en soirée du 6 novembre que ces commentaires ont été exprimés par quelques immigrants qui sont déjà passés par ce processus d’ajustement. De fait, toute une variété d’opinions, d’expériences, de défis et de suggestions a été partagée par la vingtaine de participants à l’activité.

Donald Arsenault de Stratford s’est fait un plaisir d’animer cette soirée, qui a dépassé d’une heure le temps qui avait été prévu, tant les gens étaient captivés par la discussion.

La Coopérative d’intégration francophone, le projet LIENS de RDÉE Île-du-Prince-Édouard et le Carrefour de l’Isle-Saint-Jean ont conjointement organisé cette table ronde à l’occasion de la Semaine nationale de l’immigration francophone, justement pour donner l’occasion aux gens, autant de la communauté immigrée que de la communauté insulaire, à se dévider le cœur sur toutes questions entourant l’immigration.

Selon les organisateurs, les discussions à cœur ouvert ont été tellement bien appréciées que les participants ont demandé une autre telle soirée du genre, possiblement le printemps prochain à l’occasion des Rendez-vous de la francophonie. Ils aimeraient qu’un plus grand nombre de gens ait l’occasion d’y participer.

Les participants sont partis, évidemment contents des discussions et du fait que les partenaires tenteront de faire des suivis concrets aux suggestions apportées.

-30-

 

BAS DE PHOTO : La personne ayant possession de la plume d’aigle affranchie sur une petite « trappe » à homard aux couleurs acadiennes avait le droit de parole lors d’une table ronde de discussions sur l’immigration le 6 novembre dernier. On aperçoit, de la gauche, Michaël Paulin, coordonnateur d’accueil et d’établissement pour la région est de l’Î.-P.-É. de la Coopérative d’intégration francophone, les immigrants Amélie Bétus et William Yin, puis Catherine Rioux, coordonnatrice du projet LIENS. (Photo gracieuseté de La Voix acadienne)

 

Pour de plus amples renseignements :
Catherine Rioux
Coordonnatrice LIENS
RDÉE Île-Prince-Édouard
(902) 370-7333, poste 404
catherine@rdeeipe.org