Des dîners-causeries exploreront comment les avis des consommateurs peuvent contribuer à l’échec ou au succès d’une entreprise

tina et jacintheWELLINGTON – le 6 février 2015 – Toutes les entreprises ou organismes francophones qui offrent des services directs au public pourraient bénéficier de dîners-causeries intitulés « Comment les avis de consommateurs peuvent contribuer à l’échec ou au succès de votre entreprise » qui seront bientôt offerts.

Le premier aura lieu le mardi 24 février au Centre d’action rural de Wellington à 12 h tandis que le deuxième aura lieu le mercredi 25 février au Carrefour de l’Isle-Saint-Jean à Charlottetown, également à 12 h.

De nos jours, les avis de consommateurs (customer reviews) que l’on retrouve sur Internet, incluant dans les médias sociaux, influencent grandement les gens qui les consultent. Cette nouvelle façon de s’exprimer sur notre appréciation ou déception d’un produit ou service peut grandement bénéficier à une entreprise mais pourrait également lui nuire considérablement.

Tina Robichaud, consultante en communication chez T. Robichaud Consulting, et Jacinthe Lemire proposent de démystifier ce nouveau phénomène. Elles répondront à ces trois questions essentielles pour tirer profit des avis de consommateurs :

  • Comment utiliser les réseaux sociaux pour recevoir des rétroactions positives sur les produits et services de notre organisme ou entreprise?
  • Quels sont les sites spécialisés d’avis de consommateurs les plus populaires?
  • Quoi faire lorsque nous découvrons un avis négatif qui pourrait nuire à notre organisme ou entreprise?

La Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. et le Centre d’action rural de Wellington sont très contents d’accueillir conjointement ces dîners-causeries puisque ces séances d’information pourraient sans doute aider les entreprises insulaires à améliorer leur gestion et leurs relations publiques.

Le frais d’inscription de 5 $ pour membres de la Chambre et 10 $ pour non-membres couvrent le coût du léger repas qui sera servi. Il faut s’inscrire au plus tard le 20 février en communiquant avec Ève-Alexandra St-Laurent au (902) 854-3439, poste 228, ou à eve@rdeeipe.org.

-30-

 

BAS DE PHOTOS: Tina Robichaud et Jacinthe Lemire.

 

Pour de plus amples renseignements:

Raymond J. Arsenault
Coordonnateur
Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.
(902) 854-3439, poste 231
raymond@rdeeipe.org