RDÉE Î.-P.-É. génère des effets leviers de 1,42 $ millions lors d’une année « fort occupée et fort productive »

nouvel executif RDEE lowresSUMMERSIDE – le 25 juin 2015 – L’année 2014-2015 a été « fort occupée et fort productive » pour RDÉE Île-du-Prince-Édouard.

« De fait, nous évaluons les effets leviers de nos actions à plus de  1,42 $ millions! Donc essentiellement, pour chaque dollar de financement reçu de notre bailleur de fonds, nous avons pu en générer presque trois! Un retour sur investissement de 300 % ! » a signalé le président sortant Martin Marcoux lors de l’assemblée générale annuelle de ce conseil de développement économique le 25 juin à Summerside.

Il a indiqué que le RDÉE continue toujours son travail de leader du développement économique acadien et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard. Depuis sa formation il y a de cela 15 ans, le RDÉE a appuyé des projets économiques de tous genres littéralement de Tignish à Souris. « D’année en année, les projets se multiplient et avec raison. C’est que notre statut de leader est incontesté de la part des gouvernements provincial et fédéral, ainsi que de la communauté en général. Nos services sont de plus en plus demandés et nous sommes régulièrement consultés sur divers enjeux économiques, autant du côté francophone qu’anglophone. »

MAIN-FORTE

M. Marcoux a mentionné que le RDÉE est doué d’une équipe « très forte, dynamique et dévouée » qui a prêté main-forte à de nombreux projets au cours de l’année.

Il a souligné, entre autres, l’appui apporté au Comité de mise en œuvre du projet de restructuration de la gouvernance communautaire, au Comité organisateur de la Finale des Jeux de l’Acadie 2015 ainsi qu’au comité qui prévoit l’agrandissement du Centre scolaire-communautaire Évangéline. Il a également mentionné l’appui apporté aux entreprises via la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. et le Centre d’action rural de Wellington, qui sont sous le chapeau du RDÉE.

La directrice générale Bonnie Gallant, pour sa part, a signalé des développements dans tous les secteurs d’intervention, incluant ceux de l’immigration économique, le tourisme, le développement économique communautaire et la jeunesse.

Elle aussi a remercié l’équipe, le conseil et les bailleurs de fonds.

Pour ce qui est du futur, elle a signalé qu’on prévoit apporter un appui considérable aux célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne de 2017 et au Congrès mondial des Acadiens en 2019. Le RDÉE a 25 objectifs principaux pour la prochaine année; la majorité de ceux-ci sont des activités qui reviennent d’année en année. Parmi les nouvelles activités, on prévoit une mission économique au Québec et une expansion du concours des dragons.

-30-

 

BAS DE PHOTO : Le nouvel exécutif de RDÉE Île-du-Prince-Édouard pour 2015-2016 est composé de la nouvelle présidente Jeannette Arsenault, assise, et du conseiller Martin Marcoux, qui est également porte-parole de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.; dans la rangée arrière, on voit le nouveau vice-président Hubert Lihrmann et la conseillère Angèle Arsenault. Le secrétaire-trésorier réélu, Donald DesRoches est absent de la photo. Deux nouveaux conseillers, Mike Bradley et Patrick Villeneuve, s’ajoutent au conseil d’administration.

 

Pour de plus amples renseignements :

Raymond J. Arsenault
Agent de communication
RDÉE Île-du-Prince-Édouard Inc.
(902) 854-3439, poste 231
raymond@rdeeipe.org